La Chine a réussi à mettre en orbite neuf satellites lors de son premier lancement commercial d’une fusée depuis une plate-forme en mer Jaune.

Les neuf satellites, appartenant au groupe Jilin-1 Gaofen 03-1, ont été transportés par une fusée porteuse Longue Marche-11, première fusée chinoise lancée en mer Jaune.

Les satellites ont été développés par la société Chang Guang Satellite Technology Co., Ltd.. Trois d’entre eux seront utilisés pour l’imagerie vidéo, dont un pour Bilibili, plate-forme populaire de partage de vidéos de la Chine et d’autres pour la chaîne de télévision étatique, comme CCTV. En outre, les six autres satellites sont des satellites d’imagerie en peigne.

« Le satellite de Bilibili est caractérisé par son faible coût de développement, une faible consommation d’énergie, un poids léger et une haute résolution. Il a été conçu pour tourner des vidéos et prendre des photos pour la vulgarisation scientifique », selon les experts.

Le satellite peut obtenir des vidéos et des images en couleur avec une résolution supérieure à 0,98 mètre. Les données seront donc utilisées pour créer des vidéos populaires,publiées sur Bilibili, couvrant des domaines tels que la science et la technologie, les sciences humaines, l’histoire et l’éducation.

Les neuf satellites devraient fournir des données de télédétection pour les services de recensement des ressources terrestres, d’urbanisme et de surveillance des catastrophes du pays.

Le Long March 11, conçu pour être déployé rapidement et à partir de sites de lancement mobiles comme un navire, est principalement utilisé pour transporter de petits satellites. La fusée a fait son premier lancement en mer en juin de l’année dernière.

Développée par la China Aerospace Science and Technology Corporation, la Longue Marche-11 est d’ailleurs la seule fusée de la série chinoise des fusées Longue Marche qui utilise des propergols solides. Elle est principalement utilisée pour transporter de petits satellites et peut transporter plusieurs satellites en orbite en même temps.

« Les plates-formes de lancement en mer augmenteront le nombre de zones de lancement en Chine, amélioreront l’efficacité des lancements et rendront les lancements plus sûrs et plus flexibles », a déclaré Li Zongli, directeur du centre de lancement de satellites de Taiyuan, selon le quotidien officiel du Peuple.