Sélectionner une page

Afrique,Chine - Afrique,MONDE

Guangzhou, 5ème déserte d’Air Mauritius

La compagnie aérienne Air Mauritius va inaugurer mardi 12 juillet une nouvelle liaison directe entre l’île Maurice et Guangzhou, qui devient sa 5ème destination chinoise. A partir de cette date, Air Mauritius proposera un vol en Airbus A340-300 par semaine, entre l’aéroport de Port-Louis-Sir Seewoosagur Ramgoolam et l’aéroport de Guangzhou-Baiyun.

L’avion peut accueillir 24 passagers en classe Affaires et 264 en Economie, le premier départ commercial est programmé mardi 12 juillet à 21h00 pour arriver le lendemain à 11h00, le vol retour quittera Guangzhou, mercredi 13 juillet à 12h45 pour se poser à 18h30 à Port-Louis.

Air_Mauritius_A340-300_3B-NAY_FRA_2011-7-8

Air Mauritius est la seule compagnie aérienne de la zone à desservir la Chine. D’ailleurs, elle est la seule à offrir 8 rotations hebdomadaires vers la Chine. Air Mauritius dessert les villes de Beijing, Shanghai, Hong Kong et Chengdu, et aujourd’hui Guangzhou, en partage de codes avec China Southern Airlines, Air China, Dragonair, Malaysia Airlines, ou Singapore Airlines.

Maurice souhaite devenir une plateforme entre l’Asie, et notamment la Chine, et l’Afrique, raison pour laquelle, Air Mauritius vient de lancer son Air Corridor vers Singapour et Kuala Lumpur, avec 3 rotations hebdomadaires, afin d' »augmenter le trafic passager et celui du fret entre l’Asie et l’Afrique, en passant par ces deux hubs« .

Air Mauritius n’a aucune concurrence dans la Zone Océan Indien et en Afrique, ainsi aussi en Asie, où aucune compagnie de l’Asie de l’est ne se pose à l’île Maurice.

Le 2 juillet, Megh Pillay, le Chief Executive Officer d’Air Mauritius, avait expliqué à DefiMedia, que depuis l’ouverture vers la Chine, le nombre de passagers ne cessent d’augmenter, pour aller vers de Guangzhou, important centre d’affaires en Chine.

« D’habitude, la vente de sièges sur un vol s’ouvre un an avant son départ. Dans le cas du vol vers Guangzhou, le processus de vente a démarré il y a moins d’un mois. Car il nous fallait obtenir les autorisations des régulateurs chinois après notre décision de desservir cette destination. Et pourtant, il n’y a plus de siège disponible« , a expliqué Megh Pillay.

Air_Mauritius_New_logo_Wave_thumbCe dernier a indiqué que la compagnie affiche « déjà complet pour le vol inaugural, la demande étant très bonne et au-delà de nos prévisions. Nous ne sommes plus en mesure de répondre même à la demande de plusieurs agences de voyages. Des blocs de sièges ont été réservés par des agences en Chine. De plus, des passagers individuels ont fait leurs propres réservations« .

Air Mauritius travaille avec plus d’une quinzaine d’agences de voyages, générant plus de passagers. « Pour le moment, il y autant de passagers dans les deux sens du vol », a indiqué Megh Pillay.

En 2015, Air Mauritius a offert 124’506 sièges vers la Chine, dont 105’978 ont trouvé preneurs. Sur les vols à destination de Hong Kong, le transporteur a vendu 50’644 sièges, représentant 88% de l’offre.

Selon les données disponibles, près de 90’000 passagers étaient des chinois. Avec cette nouvelle liaison, Air Mauritius consolide sa position de 1er transport entre la Chine et l’île Maurice, à hauteur de 60% du marché.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :