Les exportations de Taïwan s’élèvent pour l’année 2020 à 345,28 milliards de dollars, en hausse de 4,9% par rapport à 2019.

Taipei 101 – Taïwan

En dépit de la récession globale des économies provoquée par la pandémie de Covid-19, les exportations de biens et de services par les entreprises de Taïwan ont battu des records en 2020, a indiqué le ministère des Finances, à Taipei.

Les exportations s’élèvent pour l’an dernier à 345,28 milliards de dollars américains (310,8‬ mds €), en hausse de 4,9% par rapport à 2019 et battant le précédent record annuel de 334,01 milliards de dollars (300,7 mds €) établi en 2018.

Ce montant record reflète en partie la force du dollar de Taïwan par rapport au dollar américain sur les marchés des changes, a expliqué le ministère.

Exprimée en dollars taïwanais, la valeur des exportations a atteint l’an dernier 10,2 billions de TWD (3 billions €), en hausse seulement de 0,2% par rapport à 2019.

Au mois de décembre, les exportations ont bondi de 12% par rapport au même mois de 2019. Il s’agit du sixième mois consécutif de progression en comparaison annuelle, selon les statistiques du ministère.

Sur l’ensemble de l’année 2020, les importations atteignent 286,49 milliards de dollars (258 mds €), en hausse de 0,3% par rapport à l’année précédente. Le commerce extérieur de Taiwan dégage donc sur l’année un excédent de 58,79 milliards de dollars (53 mds €), le plus important jamais enregistré.

En comparaison, les exportations de la Chine ont crû de 2,5% en 2020 et celles de Hongkong de 1,9%, alors que celles de la Corée du Sud ont reculé de 5,4% et celles de Singapour de 8,4%, a souligné Béatrice Tsai, présidente du département des Statistiques au ministère. Au Japon, sur les onze premiers mois de l’année 2020, les exportations affichaient un recul de 10%.

« La hausse globale des exportations taïwanaises recouvre toutefois une variété de situations », a précisé Béatrice Tsai. Cette dernière a indiqué que « la demande mondiale soutenue en technologies émergentes et en produits et services liés à l’économie du confinement, ainsi que la poursuite du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, ont dopé les exportations de Taïwan de composants électroniques et de produits technologiques ».

De plus, le gouvernement de Taïwan met « sa gestion réussie du coronavirus » comme acteur de la hausse des exportations, car cela « a aussi permis à Taïwan de capter de nouvelles commandes ».

Dans le même temps, les exportations de minéraux et de produits textiles ont été durement frappées par la pandémie de Covid-19, a précisé le ministère. Les exportations de machines-outils et de produits plastiques sont également en recul sur l’ensemble de l’année.

En termes de débouchés, la Chine (y compris Hongkong) a capté 43,6% des exportations de Taïwan, contre 40,1% en 2019. Celles-ci sont ensuite allées à 15,4% vers les pays membres de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) et à 14,6% vers les Etats-Unis.

En 2020, Taïwan a importé principalement depuis la Chine (y compris Hongkong), avec 22,6% du total importé. Vient ensuite le Japon (16%) suivi de l’Europe (12,9%).