L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Kelly Craft, a annulé un déplacement prévu du 13 au 15 janvier 2021 à Taïwan, en raison de l’annulation décidée par le département d’État visant tous les voyages à l’étranger, a-t-on appris auprès de ce ministère.

Le secrétaire d’État, Mike Pompeo, avait annoncé au préalable renoncer à un voyage en Europe, officiellement pour se consacrer à la transition avec la nouvelle administration de Joe Biden. Selon une source américaine, la décision du département d’État inclut le voyage de Kelly Craft, qui avait suscité de vives critiques de la Chine.

En effet, Kelly Craft devait se rendre à Taïwan pour une visite de trois jours, lors de laquelle elle devait s’entretenir avec la dirigeante taïwanaise Tsai Ing-wen et de hauts représentants.

Cette visite avait provoqué la colère de la Chine, qui considère Taïwan comme une province rebelle et avait prévenu Washington qu’il « jouait avec le feu ».

La visite de Kelly Craft à Taïwan semblait s’inscrire dans le cadre d’efforts menés par l’administration républicaine de Donald Trump pour consolider la ligne dure adoptée vis-à-vis de la Chine avant l’investiture du président élu démocrate Joe Biden le 20 janvier.

A Taipei, le ministère des Affaires étrangères a dit « comprendre et respecter » la décision, tout en la regrettant, alors que les autorités se réjouissaient de cette première visite officielle depuis la levée ce mois-ci des restrictions sur les contacts entre représentants américains et taïwanais.