Sélectionner une page

CULTURE,Hong Kong

Hong Kong, l’île rebelle

Ancienne colonie britannique, rétrocédée à la Chine continentale en 1997, Hong Kong est la région administrative spéciale de Chine la plus grande et la plus peuplée. Centre financier, Hong Kong est appelé le « Port parfumé« , car son port tient un rôle stratégique dans la région, depuis 1842.

Située sur la rive orientale de la Rivière des Perles à 30km de Chine, Hong Kong est la quatrième ville de l’Empire du milieu, après Beijing, Shanghai et Tianjin. Son économie ultralibérale, fait d’elle un pôle financier et commercial d’envergure mondiale.

Composée des îles de Kowloon, Stonecutters, Lantau, Lamma, Cheung Chau ainsi qu’un archipel de 234 îles, Hong Kong possède la population la plus dense de Chine sur une surface de 5m² par habitant. En 2011, ils étaient plus de 7 millions d’hong-kongais et hongkongaises sur une surface totale de 1.104km².

Une histoire très « british« 

Vue nord de Hong Kong

Vue nord de Hong Kong

La première guerre de l’opium éclate lorsque la Grande-Bretagne veut que l’Empereur de la dynastie Qing libéralise le commerce de l’opium, qui est un marché très fructueux pour les britanniques au détriment des chinois. La victoire britannique se clôture par le Traité de Nankin en 1842, qui donne la concession à perpétuité de Hong Kong au Royaume-Uni.

Dix-huit ans plus tard, les autorités britanniques détiennent les îles de Kowloon et de Stonecutters. Cependant, après la Seconde Guerre de l’Opium, les Nouveaux Territoires passées sous contrôle britannique en 1898, pour 99 ans.

D’ailleurs, cette guerre opposant la Chine à la Grande-Bretagne et à la France, a aboutit à la convention de Beijing, obligeant la Chine à ouvrir onze  ports supplémentaires et à accepter la liberté de culte et l’installation des missionnaires en Chine.

Lorsque la Chine devient la « République de Chine« , en 1912 (-1949), des milliers d’exilés politiques fuient le continent pour Hong Kong. Toutefois, la Chine se réapproprie ses terres, le 1er juillet 1997 en vertu de la Déclaration sino-britannique de 1984, signée entre Deng Xiaoping et Margaret Thatcher.

Rétrocédé à la Chine sous le système politique d’ »Un pays, deux systèmes« , le 1er juillet 1997, Hong Kong détient pendant cinquante ans les mêmes libertés que par le passé, sauf pour la défense et la diplomatie. Il est prévu qu’un système démocratique total soit en place en 2017.

Cependant, entre septembre et octobre 2014, des milliers de manifestants descendent dans les rues d’Admiralty pour dénoncer la réforme voulue par le pouvoir central de Beijing d’élire au suffrage universel le chef de l’exécutif de Hong­ Kong, mais limitait le choix à deux ou trois candidats présélectionnés par un comité instauré par le PCC.

Une culture vaste et variée

Ville cosmopolite,  5% de sa population est étrangère et 95% chinoise. Cette mixité culturelle vient des influences britanniques et occidentales, mais les habitants ont conservé certaines traditions chinoises. D’ailleurs, le bouddhisme et le taoïsme sont les deux principales religions de l’île, bien qu’il y ait une variété de cultes.

Hong_Kong_BudhaLa culture hongkongaise est dominée par la culture chinoise bien que l’ouverture vers l’international soit très importante pour eux. D’ailleurs, en plus de l’anglais, de nombreux dialectes chinois sont parlés à Hong Kong, tels que le mandarin, le cantonais, l’koklo, le hakka et le szevap.

Les cérémonies traditionnelles telles que la fête du Dragon, la fête de l’Automne et le Nouvel An chinois sont célébrées à Hong Kong avec autant de ferveur que dans n’importe quelle ville de Chine. D’ailleurs, le mode de vie des hongkongais est différent sur certains aspects de celui de la Chine continentale, car le relief rocheux et escarpé poussent les hongkongais à peu utiliser les voitures, préférant le vélo et la marche à pied.

Hong Kong est connu pour son quartier d’affaire, mais aussi ses films d’action.  En effet, l’île s’est faite une belle réputation dans le milieu du cinéma, véhiculant la culture chinoise et ses spécificités hongkongaises.

Région administrative très spéciale   

Région administrative spéciale, Hong Kong détient une administration, divisée en 18 conseils de districts qui gèrent la mise en œuvre des politiques selon leurs domaines respectifs. Muni d’un système judiciaire indépendant et des lois différentes de celle de la Chine continentale, le système judiciaire hongkongais possède une Cour d’Appel finale, dont les juges sont nommés par le chef de l’exécutif hongkongais.

Conseil législatif de Hong Kong, appelé Legco

Conseil législatif de Hong Kong, appelé Legco

Sur le plan politique, Hong Kong détient une assemblée législative, qui élit un chef de l’exécutif, le plus important responsable politique hongkongais. Chef du gouvernement pour cinq ans, il doit jongler entre la volonté populaire et l’influence de Beijing, qui est un sujet très sensible à Hong Kong.

La moitié des membres de l’assemblée législative est démocratiquement élue au suffrage universel direct par la population habitant dans 5 circonscriptions géographiques (Hong Kong, Kowloon Est, Kowloon Ouest, Nouveaux Territoires Est, Nouveaux Territoires Ouest). Tandis que l’autre moitié se compose d’élus de 28 catégories socio-professionnelles. Le Conseil législatif d’Hong Kong est composé de 60 membres délégués par un comité spécial mis en place par le gouvernement de Pékin.

Hong Kong n’a détient pas de Constitution propre mais une loi fondamentale, rédigée à la fin des années 1980 en vue de la rétrocession de Hong Kong en 1997. Ce texte a été négocié entre les représentants de la colonie et chinois continentaux. Votée par l’Assemblée nationale populaire en 1990, elle entrée en vigueur en 1997.

Les partis politiques hongkongais se divisent en deux camps, l’Alliance démocratique pour l’amélioration de Hong Kong (Democratic Alliance for Betterment of Hong Kong, DAB), favorables au régime communiste chinois et le Parti libéral (Liberal Party, LB, favorables à la démocratie. Chaque parti détient des sièges au Conseil législatif.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :