Communiqué International Finance Forum (IFF) – Des experts financiers ont discuté des principaux défis et proposé des solutions aux problèmes auxquels le système financier est confronté à l’occasion de la réunion annuelle de l’IFF qui a débuté le 2 décembre.

Zhang Xiaoling, PDG de HuaAn Fund Management, a déclaré que le système financier mondial actuel était en grande partie solide, mais que l’inflation était néanmoins devenue un problème grave au cours d’une table ronde de la réunion annuelle de l’IFF.

Il n’y a pas de crise économique mondiale à court terme

Selon le nouveau Rapport mondial 2022 de l’IFF sur les finances et le développement, l’inflation se poursuivra en 2023 malgré le durcissement des politiques monétaires par les banques centrales du monde entier.

Un nombre croissant d’économies émergentes pourraient avoir des difficultés à gérer leur dette en raison du durcissement des conditions financières internationales. Cependant, la plupart des participants étaient convaincus que les menaces systémiques à court terme contre le système financier mondial ne se matérialiseraient pas.

Le contexte inflationniste actuel présente des risques et des défis

Domenico Siniscalco, vice-président de l’IFF, vice-président de Morgan Stanley et ancien ministre italien de l’Économie et des Finances, a déclaré que les chaînes d’approvisionnement mondiales étaient minées par des facteurs géopolitiques, et que la lenteur de la croissance régionale et la tendance à des économies protectionnistes ou isolationnistes exacerbaient l’inflation. La gestion des risques doit être bien exécutée par les banques centrales, a-t-il ajouté.

Henny Sender, ancien directeur général de BlackRock, a fait remarquer que la politique budgétaire était cruciale pour la stabilité financière et que les répercussions des hausses de taux d’intérêt de la Fed posaient des défis à l’échelle mondiale.

Chang Soon-Young, président de Midas Asset, a déclaré que la hausse de l’inflation rendait difficile pour les entreprises de conserver leurs talents dans de nombreux pays. Les pressions inflationnistes rendent les investisseurs en capital-risque et les sociétés de capital-investissement de plus en plus prudents, et la recherche de nouvelles sources de financement devient une priorité en raison de l’augmentation des coûts de financement.

Les pratiques de la Chine pourraient être un exemple pour le reste du monde

De 2013 à 2021, la contribution de la Chine à la croissance économique mondiale s’est établie en moyenne à 38,6%. De janvier à septembre de cette année, le taux d’inflation de la Chine s’est établi à 2%. Selon Zhou Hanmin, vice-président de l’IFF, la Chine a réussi à maintenir une forte croissance et une faible inflation grâce à une bonne récolte agricole et à la stabilité des prix de l’énergie. La Chine est un excellent exemple pour la stabilité de l’économie mondiale.

Les intervenants ont également souligné l’importance de la coopération internationale. Zhou Hanmin a déclaré que la coopération internationale était dans l’intérêt de tous.