samedi, mai 18

Joe Biden dévoile de nouveaux tarifs douaniers sur les produits chinois

L’administration Biden a dévoilé ce 14 mai de nouveaux tarifs douaniers sur les importations en provenance de Chine, dont un quadruplement des droits d’importation sur les véhicules électriques.

« Les mesures prises aujourd’hui pour contrer les pratiques commerciales déloyales de la Chine sont soigneusement ciblées sur des secteurs stratégiques, ceux-là mêmes dans lesquels les États-Unis réalisent des investissements historiques sous l’égide du président Biden afin de créer et de maintenir des emplois bien rémunérés », a déclaré la Maison-Blanche dans un communiqué.

Des hausses considérables

En vertu des nouvelles règles, les droits de douane sur les véhicules électriques chinois passeront de 25% à 100% en 2024. Concernant les panneaux solaires chinoise, qu’ils soient assemblés ou non, les droits de douane passeront de 25 à 50% en 2024.

De plus, les droits sur les semi-conducteurs passeront également de 25% à 50%, mais pas avant 2025. Ces nouvelles règles font également passer les droits de douane sur les produits en acier et en aluminium d’un maximum de 7,5% à 25% en 2024.

Pour la première fois cette année, l’administration américaine va imposer des droits de douane de 25% sur les grues de navire à partager, alors qu’auparavant elles n’étaient pas soumises à des droits de douane.

Les fournitures médicales, comme les seringues, les masques et les gants chirurgicaux, seront aussi soumis à des droits de douane nouveaux ou plus élevés de 25% ou 50% en 2024 et en 2026.

Pékin dénonce

L’augmentation des droits de douane au titre de l’article 301 « viole » l’engagement pris par le président Joe Biden de ne pas chercher à supprimer et à contenir le développement de la Chine. Et notamment de ne pas chercher à découpler et à rompre les liens avec la Chine, a déclaré le ministère chinois du commerce dans un communiqué.

Ce dernier a indiqué que cette mesure affecterait gravement les relations bilatérales. Le ministère a ajouté que la Chine prendrait « des mesures résolues pour défendre ses droits et ses intérêts ».

Donald Trump veut aller plus loin

De son côté, Donald Trump, candidat à l’élection présidentielle américaine, a déclaré que les nouveaux droits de douane imposés par l’administration Biden sur les véhicules électriques, les semi-conducteurs et les produits médicaux chinois devraient être appliqués à d’autres types de véhicules et de produits.

« Ils doivent aussi le faire pour d’autres véhicules et pour beaucoup d’autres produits« , a-t-il déclaré à la presse alors qu’il entrait au tribunal pour son procès sur les pots-de-vin à New York. « Ils doivent le faire pour bien plus que les véhicules électriques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *