La Chine a félicité le 21 janvier le nouveau président américaine Joe Biden, et ont appelé à « l’unité » dans la relation la Chine et les Etats-Unis.

Hua Chunying, porte parole ministre aff étran

« J’ai remarqué que le président Biden avait à plusieurs reprises dans son discours insisté sur le mot ‘unité’. Je pense que c’est exactement ce dont nous avons besoin actuellement dans la relation sino-américaine », a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis sont à leur plus bas niveau depuis la présidence de Donald Trump, qui a engagé une guerre commerciale et technologique avec le géant asiatique.

Quelques heures après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier à Washington, la Chine a annoncé des sanctions contre 28 anciens responsables de l’administration sortante, dont le secrétaire d’État Mike Pompeo, qui se verront interdits d’entrer en Chine et à Hong Kong.

Lire aussi : La Chine sanctionne les faucons « anti-chinois » de l’ancienne administration Trump

Mais la Chine, qui avait traîné en novembre 2020 pour reconnaître la victoire du candidat démocrate, souhaite désormais tourner la page. « Je pense que la Chine comme les Etats-Unis doivent prendre leur courage à deux mains et faire preuve de sagesse pour s’entendre mutuellement », a déclaré Hua Chunying.

Lire aussi : Xi Jinping félicite le président élu Joe Biden

« C’est l’obligation de la Chine et des Etats-Unis, en tant que deux grandes nations, et c’est aussi l’espoir de la communauté internationale », a assuré cette dernière lors d’un point presse.

« Si les deux parties coopèrent, les anges bienveillants l’emporteront sur les forces du mal dans la relation Chine-USA », a espéré Hua Chunying, en reprenant un autre passage du discours de Joe Biden.

La porte-parole s’est félicitée du retour des Etats-Unis dans l’accord de Paris sur le climat et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et a assuré que « la Chine est prête à travailler avec les Etats-Unis dans ces cadres ».

« Le président Biden a également mentionné que les Etats-Unis avaient beaucoup à faire en matière de guérison et de rétablissement. Je pense qu’il en va de même pour les relations sino-américaines », a indiqué cette dernkèire.

« Au cours des dernières années, l’administration Trump, en particulier M. Pompeo, a posé trop de mines, coupé trop de ponts et détruit trop de routes dans les relations sino-américaines, lesquelles attendent d’être déminées, reconstruites et réparées », a-t-elle rappelé.