La réapparition de Jack Ma pose des questions sur l’avenir d’Alibaba

par | Jan 22, 2021 | POLITIQUE

Le fondateur d’Alibaba a tenu dans un premier temps à rassurer après plus de deux mois de disparition, mais de nombreux investisseurs s’interrogent sur la situation du milliardaire, notamment vis-à-vis des autorités chinoises.

Le 20 janvier, Jack Ma, le milliardaire chinois et fondateur d’Alibaba faisait sa réapparition dans une vidéo. Il avait disparu le 25 octobre, après un discours critique à l’égard de la réglementation du gouvernement chinois sur son système financier.

La réapparition de Jack Ma ne semble pas rassuré la communauté des investisseurs, car rien ne dit que les relations entre le milliardaire et le gouvernement soient au beau fixe.

D’ailleurs, en novembre 2020, la Chine avait suspendu l’entrée en Bourse de la fintech Ant Group, la banque en ligne d’Alibaba. De plus, Ant Group est sous le coup d’une enquête sur de prétendues pratiques anticoncurrentielles. Pour certains analystes, la Chine voudrait nationaliser Alibaba.

« La situation n’est pas claire pour Alibaba et c’est à vous de juger si la société peut encore se développer dans un environnement en mutation », a indiqué pour l’agence de presse Dave Wang, gestionnaire de portefeuille chez Nuvest Captial à Singapour.

« L’un de nos principaux critères est le leadership et nous avons investi dans Alibaba parce que je respecte vraiment Jack Ma en tant que leader. Mais sa réapparition (…) n’apporte pas vraiment d’explication sur ce qui se passe », a ajouté William Huston, fondateur et directeur chez le gestionnaire d’actifs Bay Street Capital.

« Lorsque vous ne savez pas quoi faire dans une situation aussi changeante que celle-ci, vous ne pouvez pas utiliser les outils d’analyses traditionnelles pour prendre des décisions. Nous nous tenons à l’écart et nous observons », a souligné de son côté David Kotok, président et directeur des investissements chez Cumberland Advisors en Floride.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :