La Nouvelle Banque de développement (NBD) des BRICS a annoncé le 2 mars l’approbation de 7 milliards de yuans (972 millions d’euros) de prêts du programme d’aide d’urgence pour soutenir la reprise économique de la Chine après le Covid-19.

Il s’agit du second prêt d’urgence approuvé par la NBD pour aider la Chine à lutter contre l’épidémie, après le prêt de 7 milliards de yuans approuvé et déboursé en 2020. Ce programme soutiendra la relance des activités de production et la stabilité de l’emploi en Chine. De plus, il promouvra le développement économique durable.

Lire aussiLa Chine table sur une stabilité de l’emploi en 2021

En avril 2020, la NBD a mis en place un mécanisme pour offrir des prêts du programme d’aide d’urgence à ses pays membres, afin de les soutenir dans leur lutte contre la pandémie.

La banque a à ce jour approuvé sept prêts d’urgence liés à la lutte contre le virus, pour un total d’environ 7 milliards de dollars (6,3 milliards d’euros).

La NBD est une banque multilatérale de développement fondée en 2014 par les pays membres des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, pour soutenir des projets d’infrastructures et de développement durable dans les pays des BRICS et d’autres économies émergentes. Elle a officiellement ouvert ses portes le 21 juillet 2015 à Shanghai.