La vice-présidente bulgare, Iliana Iotova, a déclaré que la Bulgarie continuerait à consolider ses liens d’amitié avec la Chine afin de bénéficier aux deux peuples.

Cette dernière a tenu ces propos dans un message écrit adressé à un événement en ligne organisé par l’ambassade de Chine en Bulgarie pour marquer le 73e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine.

« Je souhaite attirer l’attention sur le développement particulièrement dynamique de la Chine ces dernières années », a déclaré Iliana Iotova, ajoutant que la Chine était devenue un acteur mondial indispensable.

Cette année marque également le 73e anniversaire des relations diplomatiques entre la Bulgarie et la Chine, a-t-elle rappelé, décrivant cette période comme « sept décennies de confiance et de respect mutuels ». Pour cette dernière, les deux pays continueront à exploiter leur potentiel dans divers domaines.

De son côté, l’ambassadeur de Chine en Bulgarie Dong Xiaojun, a indiqué que les relations sino-bulgares ont « réalisé de grands progrès ces dernières années, et constituaient un symbole exemplaire du développement florissant des relations bilatérales entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale » (PECO).

Le diplomate chinois a salué la ferme adhésion de la Bulgarie à la politique d’une seule Chine, ajoutant que la Bulgarie était un important partenaire de l’Initiative chinoise « la Ceinture et la Route » dans les Balkans. C’est aussi un partenaire stratégique dans les domaines de l’économie, du commerce, de la culture, de l’éducation, des science et des technologies, a-t-il indiqué.

Le commerce entre la Chine et la Bulgarie a augmenté de 5,1% en glissement annuel en 2019 pour atteindre 2,72 milliards de dollars, a déclaré jeudi 16 janvier un responsable du ministère du Commerce.

« Depuis la mise en place du mécanisme de coopération « 17+1″ entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale en 2012, la Chine et la Bulgarie ont réalisé des progrès positifs en matière de commerce, d’investissements, d’agriculture, d’infrastructures et d’autres domaines de coopération », a indiqué Yu Jianhua, vice-ministre du Commerce et représentant adjoint au commerce international de la Chine, lors du Forum commercial Chine – Bulgarie de 2020.

Les investissements chinois en Bulgarie ont totalisé 740 millions de dollars, en 2020. Ces données expliquent pourquoi les représentants de la Chambre de commerce international de la route de la soie (SRCIC) ont lancé un appel à Sofia à davantage de collaboration entre la Chine et la Bulgarie dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route ».

« Participer à l’initiative ‘la Ceinture et la Route’ facilitera le renforcement des infrastructures de la Bulgarie, accélèrera son développement socio-économique, et améliorera les conditions de vie de ses habitants », a déclaré le vice-président et secrétaire général de la SRCIC, Li Zhonghang, dans un discours devant ce forum économique.

Un avis partagé par Alexander Tomov, conseiller senior auprès de la SRCIC, qui a indiqué qu’il est nécessaire d’établir des liens entre les entreprises bulgares et chinoises, d’établir des ponts dans tous les secteurs possibles, et d’aider les entreprises bulgares à comprendre le marché chinois et réciproquement.

Ce dernier a mit un point d’orgue sur le fait que cela n’est « pas opposé à l’Europe ». « La Bulgarie peut être une porte ou une fenêtre supplémentaire pour les investissements chinois en Europe », a assuré Alexander Tomov, qui a été vice-Premier ministre bulgare dans les années 1990.

Pour les présidents chinois, Xi Jinping, et bulgare, Roumen Radev, il s’agira de promouvoir les relations de leurs pays en un partenariat stratégique dans les années à venir. Avant leurs discussions, M. Xi a organisé une cérémonie pour accueillir son homologue bulgare.

Lors d’une rencontre au Grand Palais du Peuple à Beijing, les deux présidents ont convenu de « saisir cette opportunité pour améliorer leurs relations bilatérales, unir leurs efforts pour faire face aux changements dans les relations internationales, et donner un nouvel élan à la coopération entre la Chine et la Bulgarie », selon Xi Jinping.

Rappelant que la Bulgarie était l’un des premiers pays à établir des relations diplomatiques avec la Chine, le président chinois a rappelé que l’amitié traditionnelle entre les deux pays s’était grandement développée au cours des 70 dernières années.

De plus, la Bulgarie fait partie des pays d’Europe centrale et orientale (PECO), qui ont rapidement signé des documents de coopération intergouvernementale avec la Chine concernant la construction conjointe de « La Ceinture et la Route ».

Raisons pour lesquelles, la Chine et la Bulgarie devraient « renforcer le respect et la confiance mutuels et à approfondir la communication entre les gouvernements, les autorités législatives et les partis politiques des deux pays », a souligné Xi Jinping à son homologue bukgare.

De son côté, le président bulgare Roumen Radev a indiqué que son pays souhaite jouer un rôle actif dans la construction de « La Ceinture et la Route » et devenir une porte d’entrée ainsi qu’une plaque tournante connectant l’Europe à l’Asie, selon les propos cités par l’agence de presse, Xinhua.

« La Bulgarie souhaite renforcer la coopération avec la Chine dans des domaines tels que le commerce, les transports et l’aviation, et invite les entreprises chinoises à venir investir dans le pays », a précisé le président bulgare.