La capacité d’énergie renouvelable (hors hydroélectricité) en Chine devrait passer de 572,89 GW en 2020 à 1 772,05 GW en 2030, avec une croissance à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12%.

Le solaire photovoltaïque et l’éolien terrestre devraient connaître une croissance rapide dans le pays d’ici 2030. La capacité solaire photovoltaïque cumulée devrait passer de 253,69 GW en 2020 à 890,31 GW en 2030, tandis que la capacité éolienne terrestre cumulée devrait passer de 279,04 GW en 2020 à 742,62 GW en 2030, selon les prévisions de GlobalData, l’une des principales sociétés de données et d’analyse.

Le rapport de GlobalData, « China Power Market Outlook to 2030, Update 2021 – Market Trends, Regulations, and Competitive Landscape », indique que cette croissance est soutenue par le 14e plan quinquennal (2021-2025) déployé par le gouvernement chinois. En 2020, la capacité cumulée combinée de l’énergie solaire photovoltaïque et éolienne s’élevait à 542,71 GW et le gouvernement prévoit de l’augmenter à plus de 1 200 GW d’ici 2030.

Rohit Ravetkar, Power Analyst chez GlobalData, a expliqué que «la Chine encourage activement l’utilisation de sources d’énergie renouvelables pour réduire la dépendance aux combustibles fossiles».

La Chine prévoit de réduire la production d’électricité à base de charbon pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de carbone dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat.

En décembre 2020, le gouvernement s’est fixé un objectif ambitieux d’augmenter la capacité installée cumulée de l’énergie solaire et éolienne à plus de 1 200 GW d’ici 2030. La Chine devrait facilement atteindre cet objectif, car la capacité cumulée de l’énergie solaire et éolienne dans le pays est projetée pour atteindre environ 1 690 GW d’ici 2030.

En juin 2021, environ 18 centrales solaires photovoltaïques étaient en construction en Chine, d’une capacité totale d’environ 3 GW. En outre, environ 282 centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale d’environ 34,3 GW sont à divers stades de l’obtention des autorisations gouvernementales.

Lire aussi : « La Chine décrochera-t-elle du charbon? »

La Chine connaît également une croissance rapide de l’énergie éolienne, avec environ 175 centrales en phase d’autorisation d’une capacité totale d’environ 42,9 GW et environ 113 centrales en construction d’une capacité totale d’environ 29,4 GW.

Pour Rohit Ravetkar, «l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau peut être un défi majeur pour la Chine, car les sites de production d’énergie renouvelable sont éloignés des zones de forte demande en électricité».

Cependant, le gouvernement se concentre sur la modernisation de l’infrastructure du réseau tout en améliorant l’efficacité, a expliqué l’analyste de GlobalData.

«Cela devrait également créer des opportunités d’investissement dans les réseaux intelligents, y compris la production et la fourniture d’équipements de haute technologie nécessaires à l’intégration des énergies renouvelables», selon lui.

D’ailleurs, la Chine vient d’approuver un projet combinant parcs solaires et éoliens destinés à fabriquer de l’hydrogène vert, en Mongolie intérieure, dans le but de produire jusqu’à 67.000 tonnes d’hydrogène vert. Le développement de ce parc commencera dès octobre 2021 et devrait être opérationnel mi-2023.

L’hydrogène vert, produit à partir d’électricité d’origine renouvelable, va jouer un rôle majeur dans la transition énergétique de la Chine.