La Chine a déclaré avoir suspendu la cotation de 37 milliards de dollars de Ant Group, contrôlé par l’homme le plus riche de Chine, Jack Ma, afin de protéger les marchés financiers du pays.

L’ordre d’empêcher Ant Group de se lancer une introduction en bourse record à Hong Kong et à Shanghai, deux jours avant le début des négociations, est probablement venu du sommet du gouvernement chinois, potentiellement du président Xi Jinping lui-même, selon deux sources du journal Financial Times.

Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que les responsables avaient interrompu l’introduction en bourse pour « mieux maintenir la stabilité des marchés financiers et protéger les intérêts des investisseurs ».

Les régulateurs chinois ont progressivement resserré le contrôle du secteur en plein essor du micro-crédit dans le pays, et ont maintenant Ant Group dans leur ligne de mire, a déclaré le Financial Times.