Les produits alimentaires du monde entier ont été mit en exergue en ligne via une série d’événements diffusés en direct lors de la 3ème exposition internationale d’importation de Chine.

Une vingtaine d’entreprises alimentaires étrangères se sont présenté lors de l’évènement dans le but d’intégrer le marché des produits de Chine, tels que le lait, le vin, le miel, l’huile de cuisson, et la farine d’avoine. De plus, des collations dans des dizaines de web-émissions sont présentée entre le 5 et le 10 novembre.

Les émissions en ligne hébergées par des célébrités cibleront à la fois les entreprises et les clients chinois. Ils se dérouleront principalement sur Efoodline, une nouvelle plate-forme de commerce électronique transfrontalière lancée dans la province de l’Anhui, ainsi que sur des plates-formes de diffusion en direct populaires telles que TikTok, Tmall et Kuaishou.

Une session de diffusion en direct sur les produits laitiers se tiendra dans le pavillon de la Nouvelle-Zélande au National Exhibition and Convention Center, le lieu de la CIIE, le 10 novembre, a déclaré Xia Yang, président de la Chambre de commerce de l’Anhui pour l’importation et l’exportation.

D’autres web-émissions auront lieu à Shanghai, dans le sud du Guangdong, dans le Zhejiang et dans l’Anhui, ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, a déclaré Xia Yang, lors d’une conférence de presse jeudi.

«Les ventes totales des événements diffusés en direct devraient atteindre 200 millions de yuans (30,2 millions de dollars américains)», a indiqué ce dernier. Les événements de la web-diffusion deviendront un complément essentiel à la CIIE cette année dans un contexte de pandémie de coronavirus, selon les organisateurs.

Dans le cadre des mesures de prévention du Covid-19, aucun aliment surgelé ou frais n’est autorisé à être vendu dans la zone d’exposition de la CIIE et la dégustation d’aliments crus est interdite.

La Chine a importé des produits alimentaires de 189 pays et régions en 2019, avec des importations totales d’une valeur de 90,8 milliards de dollars (82 mds €), soit une augmentation de 23,4% d’une année sur l’autre, a déclaré Yu Lu, vice-présidente de la Chambre de commerce de Chine pour l’importation et l’exposition des produits alimentaires, des produits indigènes et des animaux. Sous-produits.

«Malgré le Covid-19, les importations alimentaires de la Chine devraient augmenter à deux chiffres pour atteindre 160 milliards de dollars (144 mds €) en 2020», a souligné ce dernier.

CIIE – China International Importation Expo

La CIIE a apporté des spécialités de plus de pays aux consommateurs chinois et les fruits et produits alimentaires importés bon marché sont devenus essentiels pour les clients chinois, a déclaré Yu Lu.

Alors que la pandémie est le moteur du secteur de la diffusion en direct, le secteur des produits alimentaires importés devrait également adopter la nouvelle tendance, a-t-elle déclaré.

La Chambre de commerce a mis en place une plate-forme de commerce électronique qui a rassemblé quelque 1 800 entreprises proposant des produits tels que des collations, des vins, des produits laitiers et de l’huile de cuisson.

Andrei Andreev, consul général de Biélorussie à Shanghai, a expliqué que le consulat encouragerait les entreprises biélorusses à participer aux événements en direct pour promouvoir les produits agricoles du pays en Chine.

« La CIIE a montré la détermination de la Chine à s’ouvrir davantage et devrait stimuler la reprise économique mondiale au milieu de la pandémie », a déclaré Andrei Andreev.

De son côté, John V Rwehumbiza, président de la Chambre de commerce de Tanzanie en Chine, a déclaré que les plateformes de diffusion en direct joueraient un rôle clé dans l’apport de nourriture étrangère sur le marché chinois.