La capacité de la nouvelle centrale électrique au charbon de la Chine en 2020 est supérieure au reste du monde.

La Chine a mis en service 38,4 gigawatts (GW) de nouvelle capacité électrique au charbon en 2020, selon une nouvelle étude internationale, soit plus de trois fois la quantité construite ailleurs dans le monde et compromettant potentiellement ses objectifs climatiques à court terme, a indiqué l’agence de presse, Reuters.

La Chine a été salué l’année dernière après l’annonce de l’engagement du président Xi Jinping à rendre la Chine «neutre en carbone» d’ici 2060. Mais les régulateurs ont depuis été critiqués pour ne pas avoir correctement contrôlé le secteur de l’énergie au charbon, principal resposanble des gaz à effet de serre qui réchauffe le climat.

En incluant les déclassements, la capacité de la flotte au charbon de la Chine a augmenté de 29,8 GW nets en 2020, alors même que le reste du monde a réduit de 17,2 GW, selon une étude publiée mercredi par Global Energy Monitor (GEM), un groupe de réflexion américain, et le Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur basé à Helsinki (CREA).

«L’expansion galopante de l’énergie au charbon est motivée par l’intérêt des compagnies d’électricité et des gouvernements locaux à maximiser les dépenses d’investissement, plus qu’un réel besoin de nouvelles capacités», a déclaré Lauri Myllyvirta, analyste principale de CREA.