lundi, juin 17

La Chine appele les Etats-Unis à lever les sanctions contre Cuba

Le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, a exhorté les Etats-Unis à lever complètement les sanctions unilatérales contre Cuba.

Ce dernier s’est exprimé le 11 juillet suite à l’annonce du Département d’Etat américain d’avoir restreint les visas de 28 responsables cubains le 9 juillet. Ce dernier a indiqué que « la Chine soutenait fermement les efforts déployés par le gouvernement cubain et son peuple pour maintenir la stabilité sociale ».

Selon lui, « les sanctions unilatérales imposées par les Etats-Unis à l’encontre des responsables cubains, qui n’ont aucun fondement dans le droit international, sont typiquement de la diplomatie coercitive ».

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté 29 fois consécutives des résolutions demandant à une écrasante majorité que les Etats-Unis mettent fin à leur embargo économique, commercial et financier contre Cuba, a souligné Wang Wenbin.

« Nous exhortons les Etats-Unis à tenir compte de l’appel à la justice lancé par la communauté internationale, à respecter les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies, ainsi qu’à lever complètement les sanctions unilatérales contre Cuba », a indiqué le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères.

Les échanges qu’entretiennent de longue date La Havane avec Pékin, sont davantage marquées par des motivations politiques et stratégiques. Toutefois, dans le cadre de l’Initiative La Ceinture et la Route, la Chine et Cuba ont signé un plan de coopération, renforçant leurs relations économique et commerciale.

Lire aussi : Xi Jinping veut «marcher aux côtés de Cuba»

En décembre 2021, la Chine et Cuba ont signé un plan de coopération dans l’objectif de promouvoir la construction de l’initiative «la Ceinture et la Route» (BRI) proposée par le président chinois, Xi Jinping, « insufflant ainsi l’élan d’une collaboration approfondie qui mettra à profit les avantages complémentaires des deux pays et qui stimulera la coopération entre la Chine et l’Amérique latine », selon l’agence de presse, Xinhua.

Signé en présence de He Lifeng, directeur de la Commission nationale du développement et de la réforme, principal institution de planification économique en Chine, et du vice-premier ministre cubain Ricardo Cabrisas ont donné le coup d’envoi à

Ce document engage la mise en œuvre effective du protocole d’accord signé en 2018, année à laquelle Cuba a officiellement rejoint l’initiative BRI. Le texte clarifie le contenu et les projets de coopération clés pour la Chine et Cuba dans le cadre de l’initiative, notamment en matière d’infrastructures, de technologie, de culture, d’éducation, de tourisme, d’énergie, de communications et de biotechnologie.

Il propose également un calendrier et une feuille de route. Pour l’ambassade de Cuba en Chine, « ce plan de coopération marquait une étape importante dans les relations économiques bilatérales en 2021″.

Sa signature « montre que les deux pays ont accéléré leur coopération et mis en avant le principe chinois de bénéfices mutuels sur une base d’égalité avec les pays d’Amérique latine, notamment depuis la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Nicaragua, étape qui a renforcé les relations entre la Chine et la région », a expliqué au quotidien Global Times Zhou Zhiwei, chargé de recherche spécialiste des études latino-américaines à l’Académie chinoise des sciences sociales.

Ce dernier a souligné que « ce nouveau document contribuera à la reprise économique de Cuba et à l’amélioration des moyens de subsistance dans le pays, ainsi qu’aux avancées de la coopération entre la Chine et l’Amérique latine en matière de tourisme et d’énergie ».

La Chine est le premier partenaire de Cuba dans le commerce de marchandises, et Cuba est le deuxième partenaire commercial de la Chine dans les Caraïbes. Cuba exporte principalement du sucre et du nickel vers la Chine. Le pays importe de Chine un large éventail de biens et de ressources, allant des machines et du matériel de transport aux matières premières et aux denrées alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *