lundi, juillet 15

Antony Blinken a demandé à la Chine de condamner «l’agression» russe

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a demandé à la Chine de condamner «l’agression» russe en Ukraine, a-t-il déclaré à l’issue d’un entretien dans l’île indonésienne de Bali avec son homologue chinois Wang Yi.

«C’est vraiment le moment où nous devons tous nous lever, comme l’ont fait les pays du G20 les uns après les autres, pour condamner l’agression et exiger, entre autres, que la Russie autorise l’accès aux denrées alimentaires bloquées en Ukraine», a déclaré Antony Blinken. Ce dernier a dit n’avoir perçu «aucun signe» de coopération de la part de la Russie.

Lors d’une conférence de presse, le 11 juillet, Wang Wenbin, a expliqué que la position de la Chine sur la guerre Ukraine, assurant que « comme l’a souligné le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, la Chine continuera de promouvoir les pourparlers de paix sur la question ukrainienne et se tiendra toujours du côté de la paix ».

« Nous attendons avec impatience la paix par le dialogue et la consultation, un cessez-le-feu et la cessation des hostilités dès que possible, et la prévention d’un conflit prolongé et qui s’aggrave », a indiqué ce dernier.

« Nous pensons qu’un dialogue sérieux et global doit être encouragé pour construire conjointement une architecture de sécurité européenne équilibrée, efficace et durable », a souligné le porte-parole de la diplomatie.

Wang Wenbin a indiqué que la Chine mettra en œuvre l’Initiative de développement mondial et l’Initiative de sécurité mondiale proposées par le président Xi Jinping et travaillera avec toutes les parties pour construire un monde de paix, de développement, de coopération et de résultats gagnant-gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *