La Chine a relancé les dépôts de brevets ont atteint en 2017 avec un nouveau record pour la 8e année consécutive.
L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève a mit en exergue la frénésie de brevets en Chine. En effet, l’Empire du milieu continue d’être le pays qui porte la croissance du nombre de dépôts de brevets et d’enregistrement de marques et d’autres droits.

Au total, 3,168 millions de demandes de brevets ont été lancées en 2017, en hausse de 5,8%. D’après l’office chinois de propriété intellectuelle, un record de près d’1,39 million de dépôt a été reçu.

D’après le rapport de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) publié le 3 décembre à Genève, la Chine devance les Etats-Unis à plus de 600’000, le Japon à près de 320’000, la Corée du Sud à environ 205’000 et l’Office européen des brevets à plus de 160’000.

Les cinq bureaux de l’office chinois rassemblent environ 85% du total mondial : «l’innovation soutenue par la propriété intellectuelle» est une composante de plus en plus importante de la concurrence et de l’activité commerciale, a affirmé Francis Gurry, directeur général de l’OMPI.

La Chine reste n°1 des demandes de brevet

Les dépôts de brevets en Chine sont en hausse d’environ 15%, contre une progression de 4,5% pour l’Union européenne, de 0,2% pour les Etats-Unis et de 0,03% pour le Japon. Les demandes ont reculé en Corée du Sud d’environ 2%. L’Asie rassemble environ deux tiers des dépôts dans le monde, en augmentation importante.

Pour les dépôts à l’étranger, les Etats-Unis restent devant avec plus de 230’000 demandes. Le Japon arrive à 200’000, l’Allemagne à 103’000, la Corée du Sud à près de 70’000 et la Chine est derrière à plus de 60’000.
Le nombre de brevets en vigueur s’est étendu de près de 5,8% et dépassent largement les 13 millions. Ici aussi, les Etats-Unis devancent la Chine et le Japon.

Côté marques, 12,39 millions de demandes ont été observées, en augmentation de 26,8%. La Chine est là aussi première avec près de 5,8 millions, devant les Etats-Unis à plus de 613’000, le Japon à plus de 560’000, et l’UE à plus de 370’000 . L’Iran a par contre obtenu l’augmentation la plus importante de demande qui a atteint environ 88%, devant la Chine à environ 56%.

Au total, 43,2 millions d’enregistrements de marques étaient actifs dans le monde en 2017. La Chine est première devant devant les Etats-Unis et le Japon. Sur les dessins et modèles industriels, environ 1,25 million de demandes ont été lancées.

La Chine est également devant à près de 630’000, devant l’UE à près de 112’000. Le nombre de total de dessins et modèles industriels en vigueur dans le monde a augmenté de 5%. La Chine est au top 5, devant la Corée du Sud.