En 2018, l’Empire du milieu a perdu 161 milliardaires, selon une étude de l’institut Hurun qui recense chaque année le nombre de milliardaires dans le monde.

Cette baisse record s’explique par une année économique désastreuse sur les marchés, et dans un contexte de guerre commerciale et de ralentissement économique.

Ainsi l’an dernier, 213 personnes ont été retiré de la liste des milliardaires du pays, dont la fortune égale ou dépasse 1 milliard de dollars (Hong Kong compris). Dans le même temps, 52 nouvelles très grandes fortunes ont fait leur apparition. Soit une perte nette de 161 milliardaires.

Au total, la Chine compte désormais 658 milliardaires. Un chiffre en baisse mais dépassant celui des États-Unis (584 milliardaires) en nombre de milliardaires pour la première fois en 2016.

La Chine et les États-Unis hébergent globalement la moitié des milliardaires de la planète. La Chine reste néanmoins le pays qui en abrite le plus. Dans la seule ville de Pékin, 103 personnes sont considérées comme ultra-riche.

Ainsi, les milliardaires chinois ont dû faire face l’an dernier à la déroute boursière. En effet, les marchés chinois ont enregistré en 2018 leur pire performance en quatre ans. Dans un contexte de guerre commerciale, de ralentissement économique et de dépréciation du yuan, la Bourse de Shanghai avait perdu près du quart de sa valeur à la fin de l’année.

L’homme d’affaires Wang Jianlin et sa famille, propriétaires du conglomérat Wanga, ont été touché par les secousses du marché avec une fortune qui a fondu de 37% sur un an (17 milliards de dollars aujourd’hui).

Les fondateurs de Midea, l’un des plus importants fabricants d’appareils électroménagers en Chine, He Xiangjian et He Jianfeng ont pour leur part perdu 34% de leur patrimoine professionnel.

A contrario, le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, a une fortune estimée à 39 milliards de dollars (+20%). Il a gagné quatre places au classement mondial où il pointe à la 22e place. Il demeure l’homme le plus riche de Chine, devant le fondateur de Tencent, Pony Ma, qui a perdu 19% de sa richesse, à 38 milliards de dollars.