Les banques commerciales nationales de la Chine ont été invitées à renforcer leur soutien au crédit pour les domaines clés, les maillons faibles et les secteurs et groupes durement frappés par l’épidémie de COVID-19 afin de stabiliser l’économie.

Lors d’une conférence de travail sur le crédit, organisée ce 21 novembre, la Banque populaire de Chine, la Commission de contrôle des banques et des assurances de Chine, ont appelé les principaux prêteurs à « jouer un rôle de premier plan et à faire bon usage des instruments financiers axés sur le développement et soutenus par des politiques pour augmenter les prêts à moyen et long terme ».

« La demande de prêts des secteurs manufacturiers et des services doit être activement satisfaite », ont indiqué les participants à la réunion. Ces derniers ont cité des outils politiques permettant « la facilité spéciale de nouveaux prêts pour la modernisation et la rénovation des équipements et les bonifications d’intérêts financées par le gouvernement ».

Les petites et moyennes entreprises, les travailleurs indépendants et les chauffeurs routiers bénéficieront d’un soutien financier accru, comme la prolongation du remboursement des prêts inclusifs, ont indiqué les prêteurs.

Concernant le secteur immobilier, les autorités ont déclaré qu’elles devraient « adopter des approches différentiées selon les villes et à répondre aux besoins de la population pour se procurer un logement de base ou améliorer leurs conditions de logement ».

Des efforts doivent être faits afin de stabiliser les prêts aux promoteurs immobiliers et aux entreprises de construction, et de soutenir la demande raisonnable de prêts hypothécaires individuels. « Les promoteurs privés sont encouragés à lever des fonds par l’émission d’obligations », selon les autorités.

Des efforts seront également entrepris pour assurer la livraison en temps voulu des logements pré-vendus afin de promouvoir le développement sain et stable du marché immobilier, ont conclut les prêteurs.