« Les Etats-Unis doivent abandonner la mentalité de guerre froide, la mentalité de jeu à somme nulle et leurs préjugés idéologiques et adopter une vision correcte de la Chine et des relations sino-américaines », a déclaré Wang Wenbin.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a réagit aux propos tenus par le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo. Ce dernier a appelé « le monde libre » à « triompher » de la « nouvelle tyrannie » incarnée selon lui par la Chine, après la fermeture du consulat chinois à Houston décrit comme « une plaque tournante de l’espionnage ».

Lire aussi : Washington dénonce la « nouvelle tyrannie » de la Chine

La Chine est le plus gros problème

La Maison Blanche

Un article, publié sur le site du Département de la défense des Etats-Unis, reprend les déclarations du secrétaire à la Défense, Mark Esper, selon lequel les Etats-Unis sont dans une ère de concurrence entre grandes puissances, ce qui signifie que les principaux concurrents stratégiques des Etats-Unis sont la Chine, puis la Russie.

Selon lui, la Chine est le plus gros problème. «Si nous espérons que le Parti communiste chinois change de façon de faire, nous devons nous préparer pour l’alternative», a déclaré le chef du Pentagone, lors d’un séminaire en ligne organisé avec l’International Institute for Strategic Studies.

Mike Pompeo a également accusé la Chine de vouloir réécrire les règles de l’ordre international qui ont si bien servi les nations, y compris la Chine, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En réponse à ces récentes déclarations, le porte-parole Wang Wenbin a déploré que certaines personnes aux Etats-Unis avaient toujours vu la Chine et les relations sino-américaines depuis une perspective de mentalité de guerre froide et de mentalité de jeu à somme nulle, tout en préconisant de contenir et de réprimer le développement de la Chine.

La Chine dénonce la mentalité américaine

« C’est l’une des raisons importantes pour lesquelles les relations sino-américaines sont confrontées à de graves défis », a-t-il déclaré lors d’un point presse. Ce dernier a dénoncé les Etats-Unis, qui « se retirent fréquemment des organisations et traités internationaux, respectent les lois internationales qui correspondent à leurs objectifs et rejettent celles qu’ils trouvent obstructionnistes ».

« La Chine s’engage fermement à travailler avec les autres pays pour trouver une nouvelle voie de développement pacifique et de coopération gagnant-gagnant », a déclaré le porte-parole.

Wang Wenbin a souligné que la direction du Parti communiste chinois (PCC) est « la caractéristique déterminante du socialisme à la chinoise », assurant que « le PCC était la garantie fondamentale du développement et du renouveau de la Chine, ainsi qu’une force active dans la sauvegarde de la paix mondiale et la promotion du développement commun ».

« Les États-Unis doivent respecter et accepter la réalité que le PCC est reconnu et soutenu par le peuple chinois, au lieu de calomnier le PCC sans raison, de semer la discorde entre le PCC et le peuple chinois, de créer des confrontations idéologiques et de former une clique sur la scène internationale », a déclaré le porte-parole.

« Nous exhortons les Etats-Unis à abandonner la mentalité de guerre froide, à adopter une vision correcte des relations sino-américaines, à cesser leurs déclarations et actes négatifs et à travailler avec la Chine pour ramener les relations bilatérales sur la bonne voie de la coordination, de la coopération et de la stabilité », a conclut Wang Wenbin.