La Chine est « de loin le premier acheteur de rouge à lèvres français, avec plus d’un rouge à lèvres sur quatre exportés », selon la Fédération des entreprises de la beauté.

Les exportations de produits cosmétiques français ont progressé de près de 21% en 2020 vers la Chine, qui devient le premier marché de la France, selon des chiffres publiés par la Fédération des entreprises de la beauté (Febea).

« En pleine crise sanitaire et économique, la cosmétique française a exporté plus de 15,7 milliards d’euros de produits, une baisse de 11,8% par rapport à 2019 qui reste plus modérée que d’autres secteurs », a expliqué la Febea dans un communiqué.

Mais les exportations ont progressé de près de 20,7% sur un an vers la Chine, « qui devient le premier marché pour les produits cosmétiques français, devant l’Allemagne et les États-Unis », a ajouté cette dernière.

La Chine est ainsi « de loin le premier acheteur de rouge à lèvres français, avec plus d’un rouge à lèvres sur quatre exportés », a assuré la fédération, précisant que les soins de la peau ou encore le maquillage pour le teint sont « très prisés des consommateurs chinois ».

Ainsi les ventes de cosmétiques ont chuté de 11,8% l’année passée, du fait de la crise économique liée au Covid-19. De plus, les ventes de parfums ont aussi connu une baisse de 16% et les eaux de toilette baissent de 27,9% sur l’année, en raison de la raréfaction des lancements et de l’arrêt des achats dans les aéroports.