dimanche, mai 19

La Chine et l’Iran vont réaliser de nouveaux progrès dans leur partenariat stratégique global

Source CGTN – Face aux changements complexes survenus dans le monde, les époques et l’histoire, les relations entre la Chine et l’Iran ont résisté aux épreuves des diverses vicissitudes internationales.

Lors de la rencontre entre le président chinois Xi Jinping et le président iranien Ebrahim Raisi le 14 février à Pékin, les deux dirigeants se sont engagés à approfondir et à améliorer le partenariat entre les deux pays.

La Chine développera sans relâche une coopération amicale avec l’Iran afin de promouvoir un nouveau développement du partenariat stratégique global entre la Chine et l’Iran, a déclaré Xi Jinping au président Ebrahim Raisi, qui effectue sa première visite d’État en Chine. Pour sa part, le président iranien a déclaré que l’amitié entre les deux pays, qui a fait ses preuves, s’est renforcée avec le temps.

Des partenaires stratégiques sincères

La Chine et l’Iran se sont soutenus mutuellement, ont travaillé ensemble pour lutter contre la pandémie de COVID-19, ont consolidé leur confiance mutuelle stratégique et ont fait des progrès constants dans leur coopération pratique, ce qui a permis de promouvoir les intérêts communs et de préserver l’équité et la justice internationales, a déclaré le président Xi Jinping.

La Chine reste le premier partenaire commercial de l’Iran depuis des années. De janvier à août 2022, le volume des échanges bilatéraux entre la Chine et l’Iran s’est élevé à 11,16 milliards de dollars, soit une augmentation de 19% par rapport à l’année précédente, dont 6,214 milliards de dollars d’exportations chinoises vers l’Iran, soit une augmentation de 24% par rapport à l’année précédente, et 4,946 milliards de dollars d’importations chinoises, soit une augmentation de 14% par rapport à l’année précédente.

En 2022, les deux parties ont annoncé conjointement le lancement de la mise en œuvre d’un plan de coopération global sur 25 ans, et ont décidé d’intensifier leur coopération dans les domaines de l’énergie, des infrastructures, des capacités de production, de la science et de la technologie, ainsi que des soins médicaux et de santé.

Lors de leur rencontre, les deux dirigeants se sont engagés à mettre en œuvre le programme de coopération global entre l’Iran et la Chine et ont appelé à renforcer les coopérations dans divers domaines, tels que le commerce, les infrastructures et l’agriculture.

Ebrahim Raisi a également appelé les entreprises chinoises à se rendre en Iran pour y investir et y faire des affaires et a déclaré souhaiter que davantage de touristes chinois visitent le pays.

Mettre en œuvre un véritable multilatéralisme

Le maintien de la stabilité au Moyen-Orient est essentiel au bien-être des pays et des populations de la région ; il est également crucial pour maintenir la paix dans le monde, promouvoir le développement économique mondial et assurer un approvisionnement stable en énergie.

En septembre 2022, la 22e réunion du Conseil des chefs d’État de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) a signé un protocole sur l’adhésion de l’Iran à l’OCS, et le président Ebrahim Raisi a publié un décret d’application de la loi sur l’adhésion de l’Iran à l’OCS le 7 février 2023.

En soutenant et en participant activement à l’initiative «la Ceinture et la Route», au projet de développement mondial et au projet de sécurité mondiale proposés par la Chine, le président Ebrahim Raisi a déclaré que l’Iran maintiendrait une bonne coopération avec les organismes occasionnels, tels que l’OCS, et préserverait conjointement la paix et la stabilité régionales et mondiales.

Xi Jinping a déclaré que la Chine était disposée à travailler avec l’Iran pour renforcer la communication et la coordination au sein de plateformes multiples telles que l’ONU et l’OCS, pratiquer un véritable multilatéralisme et protéger les intérêts communs des pays en développement.

La Chine continuera à construire conjointement la coopération de «la Ceinture et la Route» avec l’Iran, afin d’intensifier l’interconnectivité et de développer les échanges culturels et entre les peuples, a ajouté le président chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *