vendredi, juin 14

La Chine met en garde contre des alliances «de type Otan» en Asie-Pacifique

Le ministre chinois de la Défense s’est exprimé lors d’une conférence sur la sécurité organisée dans le cadre du dialogue Shangri-La à Singapour, mettant en garde les États-Unis, sans citer explicitement leur politique dans la région.

Le conseiller d’Etat chinois et ministre de la Défense nationale, Li Shangfu, a mis en garde contre la création d’alliances militaires «de type Otan» en Asie-Pacifique, prédisant qu’elles plongeraient la région dans un «tourbillon» de conflits.

Lors de son allocution, le ministre chinois a proposé de « prévenir la confrontation des blocs par l’ouverture et l’inclusion ». « La mentalité de la guerre froide refait surface et augmente considérablement les risques d’affrontement entre blocs dans la région Asie-Pacifique », a estimé Li Shangfu.

« La Chine considère qu’aucune stratégie ne doit être fondée sur des bases idéologiques et viser à construire des alliances militaires exclusives contre des menaces imaginaires, car cela pourrait facilement conduire à une prophétie auto-réalisatrice », a-t-il souligné.

« Le véritable objectif des alliances militaires de type OTAN dans la région Asie-Pacifique est de prendre les pays de la région en otage et de jouer la carte du conflit et de la confrontation. De telles tentatives ne feront que plonger la région dans un tourbillon de divisions, de différends et de conflits », a indiqué le ministre chinois.

Ce dernier a indqué que « l’Asie-Pacifique a besoin de grandes poches de coopération ouverte et inclusive, et non de petites cliques égoïstes et exclusives. Nous ne devons jamais oublier les catastrophes infligées par les deux guerres mondiales et la guerre froide. Et nous ne devons jamais permettre que de telles tragédies se reproduisent ».

Li Shangfu n’a nommé aucun pays en particulier, mais ses remarques visent implicitement les États-Unis, qui ont renforcé leurs alliances et leurs partenariats dans la région pour contrer l’influence de Pékin. Les États-Unis sont membres de l’alliance AUKUS avec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *