jeudi, mai 23

Étiquette : OTAN

« Si Trump gagne, la Chine aussi »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« Si Trump gagne, la Chine aussi »

Par Project Syndicate, de Chris Patten - Durant les jours les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale, alors que de jeunes pilotes britanniques combattaient vaillamment la Luftwaffe au-dessus du sud de l'Angleterre et que les forces allemandes se préparaient à envahir les îles britanniques, le Premier ministre Winston Churchill s'est chargé de remonter le moral de ses concitoyens, en leur offrant un avenir meilleur à espérer. À cette fin, les discours inspirants de Churchill en temps de guerre comportaient occasionnellement un poème qu'il avait probablement rencontré à l'école de Harrow à la fin du XIXe siècle. Le poème, écrit par Arthur Hugh Clough, un universitaire qui avait été l'assistant de Florence Nightingale, la fondatrice des soins infirmiers modernes, exhortait les gens à r...
L’OTAN demande à la Chine de faire des « efforts de transparence » sur ses capacités nucléaires
MONDE

L’OTAN demande à la Chine de faire des « efforts de transparence » sur ses capacités nucléaires

Dans son dernier concept stratégique publié lors du sommet de Madrid, en juin 2022, l’OTAN a aussi dénoncé les « politiques coercitives » menées par la Chine, ainsi que le « flou » autour de sa stratégie, de ses intentions et du renforcement de son dispositif militaire. L'organisation a dénoncé la Chine et « ses opérations hybrides ou cyber malveillantes, sa rhétorique hostile et ses activités de désinformation prennent les Alliés pour cible et portent atteinte à la sécurité de l’Alliance ». La déclaration finale du sommet de Madrid n’avait mentionné la Chine (RPC, République populaire de Chine) qu’une seule fois, afin de la ranger parmi les «compétiteurs systémiques» qui «cherchent à fragiliser l’ordre international fondé sur des règles.» Un an plus tard, à l’occasion du sommet q...
La Chine met en garde contre des alliances «de type Otan» en Asie-Pacifique
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine met en garde contre des alliances «de type Otan» en Asie-Pacifique

Le ministre chinois de la Défense s'est exprimé lors d'une conférence sur la sécurité organisée dans le cadre du dialogue Shangri-La à Singapour, mettant en garde les États-Unis, sans citer explicitement leur politique dans la région. Le conseiller d'Etat chinois et ministre de la Défense nationale, Li Shangfu, a mis en garde contre la création d'alliances militaires «de type Otan» en Asie-Pacifique, prédisant qu'elles plongeraient la région dans un «tourbillon» de conflits. Lors de son allocution, le ministre chinois a proposé de "prévenir la confrontation des blocs par l'ouverture et l'inclusion". "La mentalité de la guerre froide refait surface et augmente considérablement les risques d'affrontement entre blocs dans la région Asie-Pacifique", a estimé Li Shangfu. "La Chine cons...
La Chine craint une expansion de l’OTAN en Asie
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine craint une expansion de l’OTAN en Asie

La Chine a déclaré le 4 mai qu'il fallait faire preuve d'une "grande vigilance" face à l'expansion de l'OTAN vers l'est, après l'annonce de l'ouverture d'un bureau de l'Alliance au Japon afin de faciliter les consultations avec les alliés de la région. L'OTAN prévoit d'ouvrir son premier bureau de liaison en Asie, au Japon, pour faciliter les discussions avec les partenaires de sécurité tels que la Corée du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, en gardant à l'esprit les défis géopolitiques posés par la Chine et la Russie, a rapporté le média japonais Nikkei Asia, citant des responsables japonais et de l'OTAN. La présence de l’OTAN en Asie-Pacifique va remettre en question la paix pour la Chine Mao Ning, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, a déclaré que l'Asie...
Le chef de l’Otan appelle à « ne pas faire la même erreur avec la Chine » qu’avec Moscou
MONDE

Le chef de l’Otan appelle à « ne pas faire la même erreur avec la Chine » qu’avec Moscou

Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, a de nouveau appelé les Occidentaux à "ne pas faire la même erreur avec la Chine" qu'avec la Russie, qui a créé des liens de dépendance énergétique avec l'Europe. "Nous ne devrions pas faire la même erreur avec la Chine et d'autres régimes autoritaires", qu'avec la Russie, a mit en garde Jens Stoltenberg durant la Conférence sur la sécurité de Munich. Lire aussi : Nouvelle charge de l'OTAN contre la Chine "Nous ne devons pas devenir trop dépendants des produits et des matières premières que nous importons", a-t-il ajouté, selon des éléments de son discours transmis à l'Agence France Presse. "La guerre en Ukraine a mis en évidence le danger d'une confiance excessive dans les régimes autoritaires", a souligné le dirigeant de l'Otan, qui va qui...
Nouvelle charge de l’OTAN contre la Chine
MONDE

Nouvelle charge de l’OTAN contre la Chine

Le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) Jens Stoltenberg a déclaré, lors de sa visite aux États-Unis, que la situation en Europe concernant le conflit ukrainien pourrait influencer les actions de la Chine en Asie et dans la région indo-pacifique. Ce dernier a également assuré que la Chine augmente ses activités de collecte de renseignements en Europe. De son côté, le secrétaire général délégué de l'OTAN, Mircea Geoană, a affirmé que "l'erreur que nous avons commise avec l'énergie russe ne doit pas se répéter avec les terres rares chinoises. Être dépendant, c'est être vulnérable". Pour la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, "l’OTAN n’a cessé de s’étendre au-delà de sa zone et de son domaine de défense traditionnels...
L’Afrique du Sud apporte son aide à la Chine et à la Russie
Afrique, Asie/Pacifique, MONDE

L’Afrique du Sud apporte son aide à la Chine et à la Russie

L'Afrique du Sud, la Russie et la Chine planifient des exercices navals conjoints en février 2023 au large de l’Afrique australe, non loin de la province côtière de KwaZulu-Natal. Il s'agit du second exercice trilatéral, après l’entrainement conjoint des marines chinoises, russes et sud-africaines, en 2019, dans les eaux du cap de Bonne-Espérance. Ces exercices navals sont connus sous le nom d'Ex Mosi. Ils auront un poids géopolitique et stratégique dans le cadre de la vision des deux anciens alliés russe et chinois. Ces derniers prônent un nouveau monde multipolaire émergent opposé à la domination américaine et les aspirations de ce dernier au leadership sur le continent africain. Selon Naval News, la Chine, la Russie et l'Afrique du Sud ont convenu de mener des exercices navals tri...
L’OTAN prévient l’Occident du danger de la Chine
MONDE

L’OTAN prévient l’Occident du danger de la Chine

Le 21 novembre, le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg, a déclaré que les pays occidentaux devaient veiller à ne pas créer de nouvelles dépendances vis-à-vis de la Chine alors qu'ils se servent de l'approvisionnement énergétique russe en pleine de guerre russo-ukrainienne. "Nous constatons des efforts chinois croissants pour contrôler nos infrastructures critiques, nos chaînes d'approvisionnement et nos secteurs industriels clés", a-t-il déclaré lors d'une visite en Espagne. Ce dernier a exhorté les pays occidentaux à accroître la résilience de leurs sociétés et de leurs infrastructures envers la Chine. "Les minéraux de terres rares chinois sont présents partout, y compris dans nos téléphones, nos voitures et nos équipements mi...
Une trentaines d’anciens pilotes de l’armée britannique recruté par la Chine
Défense, POLITIQUE

Une trentaines d’anciens pilotes de l’armée britannique recruté par la Chine

La Chine a recruté une trentaines d’anciens pilotes de l’armée britannique, après avoir cherché à embaucher des pilotes français, pour former aux dernières tactiques de combat des Occidentaux. Les pilotes ont accepté des salaires dépassant les 270 000 euros pour former les forces armées chinoises. Selon FranceInfo, les pilotes sont approchés, individuellement, par des chasseurs de tête, afin de donner des cours dans une Académie aérienne en Afrique du Sud. Les élèves de l’Académie seraient essentiellement des chinois, posant des questions sur les techniques de combat et les stratégies d’engagement de l’Otan. A la découverte de ces embauches, le gouvernement britannique a annoncé avoir prit des mesures «décisives», afin de mettre fin aux recrutements de pilotes militaires britannique...
L’Otan voit la Chine comme un «défi» pour ses «intérêts»
MONDE

L’Otan voit la Chine comme un «défi» pour ses «intérêts»

L'Otan a jugé que la Chine représentait un «défi» pour les «intérêts» et la «sécurité» des pays de l'Alliance, dans sa nouvelle feuille de route stratégique adoptée à l'occasion de son sommet de Madrid. «Les ambitions déclarées de la Chine et ses politiques coercitives défient nos intérêts, notre sécurité et nos valeurs», ont assuré les 22 membres de l'Otan dans ce document baptisé «concept stratégique» et qui n'avait pas été révisé depuis 2010. Pour la première fois, la Chine est évoqué dans un tel document. L'Otan dénonce en particulier «le partenariat stratégique approfondi» entre Pékin et Moscou «et leurs tentatives mutuelles de miner l'ordre international basé sur les règles». «La Chine emploie un large éventail d'outils politiques, économiques et militaires afin d'accroître son...
L’OTAN durcit le ton face aux manœuvres « floues » de Pékin dans le monde
MONDE

L’OTAN durcit le ton face aux manœuvres « floues » de Pékin dans le monde

À l’occasion du sommet de Madrid, l’OTAN a présenté son nouveau concept stratégique, un document ou une feuille de route devant inscrire le ton et la position de l'OTAN sur la scène internationale. Selon le communiqué publié sur le site de l'Otan, "les dirigeants ont approuvé le nouveau concept stratégique de l’OTAN, qui guidera l’action de l’Alliance dans un monde devenu plus dangereux, où la compétition s’intensifie. Ce concept définit l’approche de l’OTAN à l’égard de la Russie et d’autres menaces, telles que le terrorisme ou les menaces cyber et hybrides. Il prend pour la première fois en considération les défis liés à la Chine". Les dirigeants ont ainsi décidé de mettre fin à toute coopération avec le président russe Vladimir Poutine, en raison de la guerre en Ukraine. Concernan...
La Chine et les conflits armés dans le monde : attachement aux principes de la coexistence pacifique
COIN DES IDEES, Yoro Diallo

La Chine et les conflits armés dans le monde : attachement aux principes de la coexistence pacifique

Par Yoro Diallo - La farouche adversité que les puissances occidentales, les Etats-Unis en tête, manifestent à l’égard de la Chine et de la Russie (pour ne citer que ces deux pays) sur les plans économique, géopolitique et géostratégique ne pouvaient que conduire à une confrontation violente, ne serait-ce que par procuration. Le conflit Russie-Ukraine est un témoignage éloquent de cette assertion. L’historiographie nous enseigne que depuis très longtemps, les puissances occidentales font de leurs relations avec le reste du monde, un terrain de concurrence, de conquête, de domination économique, politique, culturelle et militaire. Les conquérants, esclavagistes, colonialistes et néocolonialistes, criminels notoires demeurent des héros, des références pour le système politique dirigeant o...
Jens Stoltenberg critique la Chine qui s’insurge
MONDE

Jens Stoltenberg critique la Chine qui s’insurge

Le patron de l'OTAN a pointé du doigt la Chine et ses géants des télécommunications, suscitant une réaction de la part de Pékin qui dénonce une campagne de diffamation contre le pays. CRITIQUES DE L'OTAN Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, a réagit à l'annonce du président américain Joe Biden qui a déclaré que les États-Unis interviendraient militairement si Pékin décidait de prendre Taïwan par la force. Lire aussi : Les États-Unis défendront militairement Taïwan contre une invasion chinoise "L'Otan est une alliance nord-américaine et européenne. L'article 5 (qui stipule que les alliés interviendront si l'un des membres est attaqué, ndlr.) est seulement d'application sur le territoire de l'Otan", a indiqué Jens Stoltenberg. "La montée en puissance de la Chine a bien ...
La Chine affirme que la candidature de la Finlande à l’OTAN apporte un « nouveau facteur »
MONDE

La Chine affirme que la candidature de la Finlande à l’OTAN apporte un « nouveau facteur »

Pékin espère que toutes les parties construiront une "architecture de sécurité régionale durable", et a affirmé que la candidature de la Finlande à l'OTAN apporte un "nouveau facteur" dans les relations. Se référant à la Finlande, la Chine a exhorté les pays souhaitant rejoindre l'OTAN à "suivre le principe de l'indivisibilité de la sécurité". "La Chine espère que toutes les parties suivront le principe de l'indivisibilité de la sécurité et construiront une architecture de sécurité régionale durable", a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "La candidature de la Finlande à l'OTAN apportera un nouveau facteur aux relations bilatérales avec la Chine", a déclaré Zhao Lijia,, selon le quotidien chinois Global Times. Dans le passé, Pékin a r...
Hausse des dépenses de défense de 7,1 %
Défense, POLITIQUE

Hausse des dépenses de défense de 7,1 %

Le gouvernement chinois a annoncé son intention d'augmenter ses dépenses de défense pour 2022 de 7,1% pour atteindre 229 milliards de dollars (206,1 mds €), contre 6,8% l'an dernier. Dans son rapport annuel, le ministère des Finances a déclaré que les dépenses militaires de la Chine atteindraient 1 450 milliards de yuans (188,5 mds €), l'équivalent de 229 milliards de dollars pour 2022, soit une augmentation de 7,1%. Les augmentations seront consacrées à l'amélioration du bien-être des troupes, selon le ministère. Cette hausse des dépenses militaires chinoises est nettement supérieure à la croissance attendue du PIB, fixée par le premier ministre Li Keqiang à 5,5% pour l'année en cours. Cette augmentation survient surtout alors que les tensions mondiales se sont accrues ces derniè...
Pékin réaffirme sa position sur l’Ukraine
MONDE

Pékin réaffirme sa position sur l’Ukraine

Certains médias américains ont estimé que "la position de la Chine sur la question de l’Ukraine sont en contradiction avec le principe du respect de la souveraineté de l’État et de l’intégrité territoriale que la Chine a toujours défendu", d'après le China Daily. La porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Hua Chunying, a indiqué que "la position de la Chine sur la question de l’Ukraine est cohérente et reste inchangée". Cette dernière a rappelé que les "questions régionales d’actualité brûlante doivent être résolues par le dialogue et la consultation. La Chine défend toujours l’objectivité et l’équité, la paix et la justice, et décide de sa position en faisant la distinction entre ce qui est bien fondé et ce qui ne l’est pas dans la question concernée". La Chine...
L’Australie critique la Chine pour son soutien à la Russie dans le cas ukrainien
MONDE, Océanie

L’Australie critique la Chine pour son soutien à la Russie dans le cas ukrainien

Le Premier ministre australien Scott Morrison a vivement critiqué le fait que la Chine ne dénonce pas l'acte de la Russie de "menacer de terribles violences contre l'Ukraine" Il a dénoncé la Chine pour son soutien à la Russie dans la crise ukrainienne en cours, la qualifiant de "très préoccupante". "Je dois dire qu'une chose qui me déçoit, c'est que des pays partageant les mêmes idées - l'Australie, la France, tout le monde - ont été très clairs dans leur dénonciation de ce que fait la Russie, mais il y a un pays qui ne le fait pas... et c'est [le] gouvernement chinois", a déclaré Scott Morrison dans une interview à la station de radio australienne 2SM. Il a déclaré que la Chine ne dénonçait pas l'acte de la Russie de "menacer de terribles violences contre l'Ukraine", et a averti ...
La Chine appelle au calme pour éviter d’aggraver les tensions en Ukraine
Chine-Etats-Unis, Europe, MONDE

La Chine appelle au calme pour éviter d’aggraver les tensions en Ukraine

La Chine a appelé le 14 février toutes les parties concernées (ONU, OTAN, Etats-Unis, Russie) à rester rationnelles et à éviter les actions qui aggraveraient les tensions et auraient un impact sur la crise en Ukraine. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin a déclaré que la Chine surveillait de près la situation en Ukraine et que l'ambassade et les consulats chinois dans le pays fonctionnaient comme d'habitude. Lors d'un point presse, Wang Wenbin a déclaré que l'ambassade de Chine en Ukraine avait publié un avis consulaire demandant aux citoyens chinois de surveiller de près la situation sur le terrain et déclarant qu'elle fournirait une protection consulaire. Notant que la position de la Chine sur l'Ukraine est cohérente, claire et inchangée, le ...
Le chef de l’OTAN rejette la demande russo-chinoise d’arrêter l’élargissement de l’OTAN
MONDE

Le chef de l’OTAN rejette la demande russo-chinoise d’arrêter l’élargissement de l’OTAN

Le chef de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a rejeté les revendications de la Russie et de la Chine sur l'arrêt du processus d'élargissement. Jens Stoltenberg a qualifié la déclaration conjointe de la Russie et de la Chine de "tentative de priver les nations souveraines du droit de faire leurs propres choix", lors d'une conférence de presse conjointe avec le président polonais Andrzej Duda. Les remarques de Jens Stoltenberg sont intervenues après que la Chine a rejoint la Russie pour la première fois en s'opposant à "un nouvel élargissement de l'OTAN" et a exhorté l'alliance militaire dans une déclaration conjointe à "abandonner son approche idéologisée de la guerre froide". Il a souligné que chaque pays a le droit de "faire partie d'une alliance ou non" en vertu du droit international, ...
« Éviter le pire en Ukraine et à Taïwan »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« Éviter le pire en Ukraine et à Taïwan »

De project Syndicate, par Jeffrey D. Sachs - Deux poudrières dangereuses, en Europe et en Asie, risquent de pousser les États-Unis, la Russie et la Chine vers un conflit ouvert. Les crises autour de l’Ukraine et de Taïwan peuvent être résolues, à condition toutefois que l’ensemble des parties respectent les intérêts de sécurité légitimes de chacun. C’est en reconnaissant objectivement ces intérêts que pourra être établie la base d’une désescalade durable des tensions. Prenons le cas de l’Ukraine. Évidemment en droit de défendre sa souveraineté et sa sécurité face à une potentielle invasion russe, l’Ukraine ne saurait pour autant mettre à mal la sécurité de la Russie elle-même. L’actuelle crise autour de l’Ukraine est le résultat d’un franchissement des limites à la fois de la part...
La Chine construirait 300 silos à missiles, selon les Etats-Unis
Chine-Etats-Unis, Energies, MONDE

La Chine construirait 300 silos à missiles, selon les Etats-Unis

La Chine serait en train de construire 300 silos à missiles, laissant penser aux américains que son arsenal nucléaire pourrait être plus important que le leurs. Des images satellites montrent que la Chine a bien avancé dans la construction de centaines de silos à missiles qui pourraient potentiellement être utilisés pour lancer des armes nucléaires, selon le site Business Insider. Selon des chercheurs de la Fédération des scientifiques américains (FAS - groupe de réflexion à but non lucratif fondé par des scientifiques qui ont travaillé sur la première bombe atomique), "pour la Chine, il s'agit d'une accumulation nucléaire sans précédent". Les chercheurs Matt Korda et Hans Kristensen ont indiqué, dans leur étude publiée le 2 novembre, que des éléments signalés en juin et juillet 2...
L’Otan appelle la Chine au dialogue pour la maîtrise des armements
MONDE

L’Otan appelle la Chine au dialogue pour la maîtrise des armements

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a fait part de ses préoccupations et celles de l'OTAN face à "l'expansion de l'arsenal nucléaire de la Chine", et a appelé la Chine à accepter un dialogue sur la maîtrise des armements. La Chine n'est pas considérée comme un adversaire par l'Otan, mais elle doit "respecter ses engagements internationaux et agir de manière responsable dans le système international", a-t-il insisté lors d'un entretien en visioconférence avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi. Lire aussi : L’OTAN exhorte la Chine à rejoindre les négociations de contrôle des armes nucléaires Jens Stoltenberg a "fait part des préoccupations de l'Otan concernant les politiques coercitives de la Chine, l'expansion de son arsenal nucléaire et le manque de trans...
L’OTAN doit «abandonner sa mentalité de la guerre froide»
MONDE

L’OTAN doit «abandonner sa mentalité de la guerre froide»

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, lors d'une conférence de l'OTAN sur les questions de contrôle des armements, a exhorté la Chine à se joindre aux efforts internationaux pour limiter la propagation des armes nucléaires. Selon lui, la capacité nucléaire de la Chine manque de transparence. Jens Stoltenberg  plaide depuis longtemps pour l'extension des pourparlers sur les armements nucléaires à la Chine, nouvelle puissance militaire mondiale, et souhaite renforcer et moderniser le contrôle des armements. Pour le porte-parole du ministère des affaires étrangères de Chine, Wang Wenbin, «la Chine est gravement préoccupée et s'oppose fermement à la ‘théorie de la menace nucléaire chinoise’ que l'OTAN a récemment mise en avant». Lire aussi : L’OTAN exhorte la Chine à ...
L’OTAN exhorte la Chine à rejoindre les négociations de contrôle des armes nucléaires
MONDE

L’OTAN exhorte la Chine à rejoindre les négociations de contrôle des armes nucléaires

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a exhorté la Chine à participer aux efforts internationaux visant à limiter la propagation des armes nucléaires dans le milieu des armes nucléaires que la Chine élabore rapidement des misses capables de transporter des ogives nucléaires. Présentant ses priorités pour le désarmement nucléaire lors de la conférence annuelle de l'OTAN sur le contrôle des armements, Jens Stoltenberg a déclaré que davantage de pays doivent être inclus dans les futurs pourparlers sur la restriction des missiles, pas seulement la Russie mais aussi la Chine. «En tant que puissance mondiale, la Chine a des responsabilités globales dans le contrôle des armements. Et la Chine aussi, bénéficierait des limites mutuelles sur les chiffres, une transparence accr...
Les Etats-Unis maintiennent leurs engagements vis-à-vis de Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Les Etats-Unis maintiennent leurs engagements vis-à-vis de Taïwan

Un représentant de l'administration américaine a déclaré que la politique des Etats-Unis concernant Taïwan restait inchangée.  Le président Joe Biden a juré que les États-Unis «répondraient» à une éventuelle invasion de la Chine à Taïwan. Lors d'une interview diffusée sur la chaîne de télévision ABC News, Joe Biden a déclaré que Taïwan, la Corée du Sud et l'OTAN représentaient des situations radicalement différentes de la situation actuelle en Afghanistan, et a semblé agréger Taïwan à des pays envers lesquels Washington a des engagements explicites concernant leur défense. Un représentant de l'administration Biden a déclaré que "la politique (des Etats-Unis) concernant Taïwan est inchangée" et des commentateurs ont dit que Joe Biden semblait s'être mal exprimé. A Taipei, le porte-...
Les États-Unis et leurs alliés vont condamner les activités «malveillantes» de la Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE

Les États-Unis et leurs alliés vont condamner les activités «malveillantes» de la Chine

L'UE, le Royaume-Uni, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et l'OTAN ont décidé de s’allier pour accuser la Chine de «faire appel à des pirates informatiques criminels», selon un haut responsable américain. Selon ce haut responsable américain, les États associés dévoileront «50 tactiques, techniques et procédures» utilisées par les pirates informatiques employés par la Chine. Lire aussi : Canberra accuse la Chine d'avoir augmenter ses cyberattaques Washington et ses alliés ont décidé de condamner mutuellement, les cyberactivités «malveillantes» de la Chine. Ils ont également décidé ce 19 juillet de l’accuser de mener des opérations d'extorsion contre leurs entreprises, mais aussi de menacer leur sécurité, selon un haut responsable américain. Selon l’Agence France Presse,...
Joe Biden se félicite de sa stratégie face à la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Joe Biden se félicite de sa stratégie face à la Chine

Le président américain, Joe Biden, a estimé avoir marqué des points contre la Chine et envisage de voir Xi Jinping prochainement. Selon lui, Il a démontré que les démocraties sont efficaces face à la Chine.   Joe Biden pense avoir marqué des points dans sa volonté de démontrer que les démocraties sont efficaces face à la Chine, et envisage à présent de rencontrer son homologue chinois Xi Jinping dans les prochains mois, a déclaré la Maison Blanche, le 17 juin. Au lendemain du retour du président des États-Unis d'Europe, où il a enchaîné les sommets du G7 et de l'OTAN, une rencontre avec les dirigeants de l'Union européenne puis un face-à-face avec son homologue russe Vladimir Poutine, Washington a dressé un bilan élogieux de son premier déplacement international. «Joe Biden a endo...
La Chine réagit à la déclaration de l’OTAN
MONDE

La Chine réagit à la déclaration de l’OTAN

Un porte-parole de la mission chinoise auprès de l'Union européenne (UE) a exhorté l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à considérer «le développement de la Chine de manière objective et rationnelle et à cesser de vanter la théorie de la menace chinoise ». Lors d’un point presse, le porte-parole a réagit aux communiqués publiés par l'OTAN, mettant en garde «contre un soi-disant défi systémique posé par la Chine et accusant la Chine d'étendre rapidement son arsenal nucléaire et son opacité dans la modernisation de ses forces». Lire aussi : L'OTAN va durcir le ton contre la Chine Les chefs d'État et de gouvernement de l'OTAN ont assisté au Sommet de l'OTAN à Bruxelles, en Belgique, le 14 juin 2021.  A cette occasion, l’OTAN a déclaré que le comportement de la Chine e...
L’OTAN va durcir le ton contre la Chine
MONDE

L’OTAN va durcir le ton contre la Chine

Les dirigeants des pays de l'OTAN, réunis ce 14 juin en sommet à Bruxelles, s'accordent sur la Chine dans le cadre de leur politique sécuritaire au sein de l'Alliance atlantique. Ce changement de stratégie de l'OTAN intervient au lendemain de la clôture du Sommet du G7, qui a appelé la Chine à respecter les droits de l'homme au Xinjiang et à Hong Kong. Les 30 membres de l'Otan veulent montrer que l'organisation reste indispensable pour les Etats-Unis et leurs alliés face à la puissance militaire grandissante de la Chine. "Nous savons que la Chine ne partage pas nos valeurs (...) nous devons répondre ensemble en tant qu'alliance", a déclaré Jens Stoltenberg à son arrivée au sommet. "La Chine se rapproche de nous. Nous les voyons dans le cyberespace, nous voyons la Chine en Afriq...
Le secrétaire général de l’OTAN assure «pas de nouvelle guerre froide avec la Chine»
MONDE

Le secrétaire général de l’OTAN assure «pas de nouvelle guerre froide avec la Chine»

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a écarté la perspective d'une "nouvelle guerre froide" avec la Chine, mais souhaite une adaptation de l'Alliance face aux nombreux défis posés par la Chine.    "La Chine n'est pas notre adversaire, notre ennemi. Il n'y aura pas de nouvelle guerre froide avec la Chine, mais nous devons faire face aux défis posés par la Chine pour notre sécurité et nous devons les relever ensemble, en tant qu'Alliance", a-t-il déclaré à son arrivée au siège de l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) à Bruxelles avant le début d'un sommet de l'organisation. "Nous constatons une montée en puissance important de la Chine. Elle investit dans des capacités nucléaires et des armes de pointe, elle a une attitude de confrontation en mer de Chine, ...