Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

La Chine ne manipule plus sa monnaie pour Washington

L’administration Trump ne considère plus que la Chine manipule sa monnaie, retirant le pays de leur liste noire, mais maintiennent leur surveillance. Cette annonce intervient deux jours avant la signature très attendue de l’accord commercial partiel entre les deux premières économies mondiales.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a salué les « engagements contraignants » pris par la Chine qui seront inscrits dans le traité. Le 5 août 2019, le président Donald Trump avait accusé la Chine d’avoir laissé chuter sa monnaie, le yuan, face au dollar, pour rendre ses produits moins chers à l’exportation.

La Chine reste sur une liste de 10 pays à surveiller, en compagnie de la Suisse, de l’Allemagne, de la Corée du sud, de l’Irlande, de l’Italie, du Japon, de la Malaisie, de Singapour et du Vietnam, précise un document publié par le Trésor.

Les deux parties tentent de faire des efforts à deux jours de la signature de la première phase de l’accord entre la Chine et les Etats-Unis, qui doit mettre fin à près de deux années de guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales.

« Le département du Trésor a participé à la signature de la première phase significative d’un accord avec la Chine qui va aider à accroître la croissance et les opportunités économiques pour les travailleurs américains et les entreprises« , a indiqué Steven Mnuchin dans un communiqué de presse

Les Etats-Unis publient deux fois par an une liste actualisée des pays suspectés de manipuler leur monnaie. Ainsi, la décision de retirer la Chine a été saluée par les investisseurs à la Bourse de New York, ayant terminé en hausse de 0,29%, reprenant sa course aux records. L’optimisme est de mise sur les marchés, avec l’approche de la signature de l’accord que le vice-Premier ministre chinois, Liu He, doit signer le 15 janvier à Washington.

Les accusations de manipulation de sa devise par la Chine ont été un sujet de tension avec les Etats-Unis, même si durant plusieurs mois, le président Donald Trump s’est focalisé sur la valeur du dollar et le déséquilibre commercial.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :