Alors que l’économie mondiale fait encore face à la pandémie de Covid-19, les multinationales affectées compte sur le marché chinois, l’un des plus grands marchés de consommation du monde, contribuant à dynamiser la reprise de l’économie mondiale.

Les derniers résultats économiques de nombreuses marques internationales comme Estée Lauder, Coca-Cola Co. et Daimler AG, ont montré une croissance trimestrielle plus forte que prévu sur le marché chinois.

Pour les économistes chinois cette conjoncture prouve que la Chine est une source de revenus, sinon croissante, du moins stable pour les entreprises internationales confrontées aux bouleversements économiques causés par la pandémie.

« Ce fut un autre trimestre extraordinaire pour la consommation chinoise », a déclaré Fabrizio Freda, directeur général d’Estée Lauder, lors de l’annonce des résultats trimestriels de la société la semaine dernière. Le groupe américain de soins de la peau et de cosmétiques a dégagé un bénéfice net de 523 millions de dollars sur la période, avec un chiffre d’affaires de 3,56 milliards de dollars.

Toutefois, contrairement à l’économie mondiale en déclin, la Chine est parvenu à maîtriser la pandémie de Covid-19, et relancé son économie après des mois de confinement. La société Coca-Cola a elle déclaré s’attendre à une croissance du marché chinois en 2020, même si les fermetures de restaurants et de bars dans une grande partie du monde devaient faire baisser le volume de ses ventes mondiales.

Dans ses rapports sur les résultats du troisième trimestre, Coca-Cola a enregistré une baisse de 4% du volume des ventes mondiales. Ses ventes en Asie ont également diminué de 4%, « principalement en raison des restrictions liées aux coronavirus en Inde et au Japon », qui ont toutefois été partiellement compensées par une « croissance solide » en Chine.

Le secteur automobile connaît aussi une reprise des ventes sur le marché chinois. Ainsi, avec la reprise des ventes de voitures de luxe en Chine, Daimler AG, une multinationale automobile allemande, a fait état d’une croissance annuelle des ventes de 24% et de ventes unitaires record pour Mercedes-Benz au cours du troisième trimestre.

« La Chine est un marché très dynamique (…) Nous continuons à investir dans le dynamisme de notre second marché domestique », a déclaré Fabrizio Freda, directeur général d’Estée Lauder.