La province du Zhejiang, en Chine orientale, devrait faire des progrès considérables dans la construction d’une zone de démonstration de la prospérité commune grâce à un développement de haute qualité, selon une directive publiée jeudi par le Comité central du Parti communiste de Chine et le Conseil d’État.

La directive prévoit de multiples mesures pour aider la province à donner l’exemple en matière de promotion de la prospérité commune.

D’ici 2025, le Zhejiang devrait réaliser de solides progrès dans la construction de la zone de démonstration.

Son produit intérieur brut (PIB) par habitant devrait atteindre le même niveau que celui des pays en développement, tandis qu’une structure sociale avec une population majoritairement à revenu moyen devrait se développer d’ici l à , selon la directive.

La directive prévoit également que, 10 ans plus tard, la province connaîtra un grand succès dans le développement de haute qualité, atteignant la prospérité commune dans son ensemble.

La promotion de la prospérité commune de tous les chinois est une tâche ardue et de longue haleine qui ne peut être pleinement mise en œuvre en peu de temps. En réponse à une question des journalistes sur les projets de la Chine dans le Zhejiang, la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC) a déclaré qu’il était urgent de sélectionner des zones présentant les conditions suffisantes pour servir de modèle.

Le rôle de pionnier du Zhejiang

La construction de la zone de démonstration dans le Zhejiang est propice à la promotion d’une meilleure coordination entre la distribution des revenus urbains et ruraux, à la stimulation du développement industriel et à l’optimisation des services publics, selon une étude du Bank of China Research Institute.

La Chine étant désormais la deuxième plus grande économie du monde, elle doit accorder une plus grande attention à la coordination entre la croissance des revenus urbains et ruraux et la croissance économique, afin de réduire l’écart de revenus et de renforcer les groupes à revenus moyens.

La zone de démonstration du Zhejiang élargira les canaux de revenus des résidents urbains et ruraux, et explorera des moyens d’augmenter les revenus des groupes à faibles et moyens revenus, ainsi que d’améliorer la politique de distribution des salaires pour les talents qualifiés, d’après l’étude.

Le Zhejiang a une économie développée, un sens aigu de la réforme et de l’innovation, et bénéficie des fondements et des avantages nécessaires à la création de zones de démonstration.

Selon la directive, le Zhejiang devrait mettre en place une progression coordonnée dans la mise à niveau de l’industrie et de la consommation, afin de mieux répondre aux besoins diversifiés de la population, ce qui nécessite un développement haut de gamme, intelligent et axé sur le marché et de promouvoir la vivacité de la main-d’œuvre, de la technologie, des capitaux publics et privés et d’autres facteurs, toujours selon l’étude.

Pourquoi le Zhejiang a-t-il été sélectionné ?

Super autoroute électrique au Zhejiang

La province du Zhejiang a obtenu des résultats évidents dans l’exploration et la résolution du problème du développement déséquilibré et insuffisant ; les fruits obtenus par les réformes dans cette province serviront de modèle pour d’autres régions du pays, a déclaré le planificateur d’État chinois

Le Zhejiang est une province relativement riche. Le revenu par habitant de ses résidents s’élevait à 52 400   yuans (environ 8 199 dollars) en 2020, ce qui le place en deuxième position derrière Shanghai et Beijing.

Le développement y est également bien équilibré puisque les résidents ruraux représentent la moitié de la population totale, mais l’écart de revenu entre les résidents urbains et ruraux est de 1,96, bien inférieur aux 2,56 du pays.

Toutes les régions du Zhejiang font généralement preuve d’un sens relativement fort de la réforme et de l’innovation, offrant diverses expériences de réforme avancé es telles que des services à guichet unique rapides et faciles. Malgré tous ces services, le potentiel de croissance et de prospérité reste important dans la province, par exemple en matière de gestion anti-monopole et de prévention de l’expansion désordonnée du capital.

Selon la NDRC, la directive axée sur les problèmes se concentre sur le maillon le plus faible entravant la prospérité commune et propose des mesures clés pour réduire l’écart entre le développement régional urbain et rural et la répartition des revenus entre les différents groupes.