Selon la commission chargée d’évaluer les activités des agences de renseignement américaines, ces dernières ne font plus le poids face à la Chine, car trop de moyens financiers ont été consacrés au Moyen-Orient.

Les services de renseignements des Etats-Unis sont complètement dépassés par ceux de la Chine sur les plans stratégiques, politiques et militaires. Cette constatation a été faite suite à une enquête menée pendant plus de deux ans par la House Intelligence Committee.

Il s’agit d’une commission permanente du Congrès américain à laquelle participent des élus démocrates et républicains. Son but est de surveiller les activités des agences de renseignement américaines comme les célèbres CIA et NSA.

La House Intelligence Committee explique le déclassement du renseignement américain à une erreur stratégique majeure. Après les attentats du 11 septembre, Washington a réorienté tous ses moyens financiers et technologiques vers le contre-terrorisme et les interventions militaires au Moyen-Orient.

Une changement de positionnement qui a profité à la Chine. De son côté, la Chine a renforcé l’activité et les moyens de ses services de renseignements dans le monde entier, ne se focalisant pas sur une seule partie du monde.

Selon ce rapport, les espions chinois sont devenus des experts en espionnage industriel, et plus particulièrement dans le domaine de la cybersécurité où ils ont la capacité de lancer des attaques massives contre les systèmes informatiques d’un État.

Selon la commission, l’influence politique et économique des États-Unis serait menacée dans plusieurs parties du monde, et notamment en Asie. Raison pour laquelle, ils recommandent de former au plus vite des analystes et des espions spécialisés dans les affaires chinoises, afin d’aider les dirigeants américains à retrouver leur dominance sur la scène internationale.

« Les enjeux sont énormes et pour l’instant nous sommes incapables de comprendre et de prédire les intentions de la Chine. Une incompréhension qui aura de graves conséquences pour les États-Unis », a avertit Adam Schiff, président de la House Intelligence Committee.

Pour ce dernier, les Etats-Unis ont « encore le temps de nous adapter et de lancer des réformes pour améliorer et repenser nos services de renseignement ». En effet, les membres de la commission estiment que la CiA doit avoir une posture plus agressive envers la Chine, pour mieux protéger les entreprises américaines de l’espionnage industriel, notamment dans l’univers de la tech.

Selon le rapport, la CIA devrait également, s’inquiéter de la possible influence exercée par la Chine e sur des hommes politiques américains de haut rang. Enfin, ils exhortent les services de renseignement à diffuser une propagande anti Xi Jinping, car « trop agressif diplomatiquement« , afin de ralentir l’impérialisme chinois en mer de Chine méridionale ou envers Taïwan et Hong-Kong.