Dans un communiqué, la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) a assuré que « la croissance de l’économie chinoise restera stable, soutenue par de solides fondements économiques et une résilience à long terme ».

La croissance de 6% du PIB au troisième trimestre 2019 « n’était en aucun cas un signe de perte d’élan, car elle a été réalisée sur une économie plus large », a indiqué la Commission, ajoutant que le PIB de la Chine en 2018 avait augmenté de la taille de l’ensemble de son économie en 1997.

Dans un contexte de ralentissement de l’économie mondiale qui a poussé les organisations internationales à revoir à la baisse leurs estimations de croissance pour 2019 et 2020, l’expansion économique de la Chine devrait être la plus rapide de toutes les économies de plus de 1.000 milliards de dollars (900 mds €), a écrit l’institution.

Les fondements macroéconomiques offrent davantage de signes de stabilité, 12,79 millions de nouveaux emplois urbains créés au cours des onze premiers mois, dépassant l’objectif de 2019.

De plus, la CNDR a indiqué que me revenu disponible par habitant pendant les trois premiers trimestres a augmenté de 6,1%, plus rapidement que celui du PIB par habitant.

La consommation d’énergie par unité de croissance du PIB, a elle, continué de baisser durant la même période. « Un marché de consommation florissant et une modernisation structurelle en cours se sont avérés de potentiels moteurs de croissance continue », selon le communiqué.

Avec une population à revenu intermédiaire de plus de 400 millions de personnes, le gouvernement met en place plusieurs mesures afin d’alimenter le marché de la consommation à plusieurs niveaux. En effet, ces mesures obligent les services et commerces à améliorer la qualité des produits et des services.

« En outre, il existe encore des marchés inexploités pour les biens de consommation durables et les services publics », a expliqué la commission. D’après cette dernière, l’industrie des services a un rôle de plus en plus important dans la structure économique du pays.