mercredi, mai 22

La fille du fondateur de Huawei, Meng Wanzhou, sera la prochaine présidente tournante

Avec notre partenaire Yicai Global – La fille du fondateur de Huawei, Meng Wanzhou, sera la prochaine présidente tournante du géant chinois, un rôle qu’elle assumera pour la première fois.

La fille de Ren Zhengfei, fondateur et président-directeur général du géant de la télécommunication chinoise, était accusée d’avoir menti aux banques hongkongaises concernant des transactions entre Huawei et l’Iran.

Suivez l’affaire Meng Wanzhou 

Cette affaire judiciaire a concerné la Chine, les Etats-Unis et le Canada, devenant même d’un sujet de tension diplomatique entre chaque pays. Cette affaire aura duré près de 4 ans. Meng Wanzhou a été retenue au Canada, de 2018 à 2021, sous le coup d’un mandat américain. En septembre 2021, la directrice financière de Huawei a négocié un accord avec les États-Unis, avouant avoir menti à la banque HSBC en 2013 sur les transactions de l’entreprise avec Téhéran.

Meng Wanzhou, 51 ans, qui est également vice-présidente et directrice financière de Huawei, exercera les fonctions de présidente tournante du 1er avril au 30 septembre, a appris hier Yicai Global auprès de la société basée à Shenzhen.

Les vice-présidents Xu Zhijun et Hu Houkun ont été nommés les deux autres présidents tournants, chacun devant également diriger Huawei pendant six mois à tour de rôle.

Huawei a remplacé son système de directeur général par rotation par une présidence tournante en 2018 afin de promouvoir davantage le leadership collectif. Le président tournant en service est le chef de l’entreprise, chargé de gérer le conseil d’administration, selon le site Web de Huawei.

Le géant de la technologie a également augmenté le nombre de membres de son conseil d’administration à 17 sur 13 pour inclure des chefs d’entreprise.

Xu Wenwei et Yan Lida ont été renvoyés du conseil d’administration. Pendant ce temps, le directeur des ressources humaines Zheng Liangcai, le PDG de Huawei Cloud Zhang Pingan, le président de l’Institut central de recherche Zha Jun, le président de l’énergie numérique Hou Jinlong, le président des produits et solutions des technologies de l’information et de la communication Yang Chaobin et le directeur de l’approvisionnement Ying Weimin ont été nommés nouveaux membres.

Les changements au conseil d’administration reflètent les efforts de Huawei pour se concentrer sur le renforcement de ses activités matérielles et logicielles et sur la recherche d’une nouvelle croissance des bénéfices grâce aux activités du cloud et de l’énergie numérique, a déclaré une source à Yicai Global.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *