samedi, mars 2

Étiquette : Meng Wanzhou

La fille du fondateur de Huawei, Meng Wanzhou, sera la prochaine présidente tournante
Business News, ECONOMIE

La fille du fondateur de Huawei, Meng Wanzhou, sera la prochaine présidente tournante

Avec notre partenaire Yicai Global - La fille du fondateur de Huawei, Meng Wanzhou, sera la prochaine présidente tournante du géant chinois, un rôle qu'elle assumera pour la première fois. La fille de Ren Zhengfei, fondateur et président-directeur général du géant de la télécommunication chinoise, était accusée d’avoir menti aux banques hongkongaises concernant des transactions entre Huawei et l’Iran. Suivez l'affaire Meng Wanzhou  Cette affaire judiciaire a concerné la Chine, les Etats-Unis et le Canada, devenant même d'un sujet de tension diplomatique entre chaque pays. Cette affaire aura duré près de 4 ans. Meng Wanzhou a été retenue au Canada, de 2018 à 2021, sous le coup d’un mandat américain. En septembre 2021, la directrice financière de Huawei a négocié un accord avec les ...
Les équipements 5G de Huawei et ZTE vont être interdit au Canada
Amériques, MONDE

Les équipements 5G de Huawei et ZTE vont être interdit au Canada

Ottawa a annoncé qu'il prévoyait d'interdire l'utilisation des équipements 5G produits par les groupes chinois Huawei Technologies et ZTE. L'objectif pour le gouvernement canadien est de protéger sa sécurité nationale, imitant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. "Les fournisseurs qui ont déjà installé ces équipements seront contraints de cesser de les utiliser et de les retirer", a déclaré le ministre de l'Industrie, François-Philippe Champagne, lors d'une conférence de presse. Cette décision d'Ottawa, qui était anticipée, avait été repoussée du fait de tensions diplomatiques avec Pékin. Le gouvernement canadien avait annoncé en septembre 2018 qu'il allait étudier les possibles menaces pour la sécurité nationale représentées par l'utilisation d'équipements Huawei. Pékin a dén...
La directrice de Huawei Meng Wanzhou revient sur le devant de la scène
POLITIQUE

La directrice de Huawei Meng Wanzhou revient sur le devant de la scène

La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, a assisté à la conférence de presse du rapport annuel 2021 de Huawei à Shenzhen, dans la province chinoise du Guangdong (sud), le 28 mars 2022. Six mois après son retour du Canada, la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, a fait sa première grande apparition médiatique en Chine depuis sa libération. Lire aussi : La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne Cette dernière avait été arrêté fin 2018 à Vancouver marquant le début d'une crise diplomatique majeure entre Pékin et Ottawa, avec la détention en parallèle en Chine de deux Canadiens. Après près de trois ans de procédure, Meng Wanzhou a finalement retrouvé la liberté fin septembre 2021 et regagné la Chine. Hormis une courte déclaration à son arrivée sur...
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau attaque la Chine
Amériques, MONDE

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau attaque la Chine

La Chine joue sur les divisions des démocraties, a dénoncé le premier ministre canadien Justin Trudeau dans une interview avec Global Television. Ce dernier a appelé les pays occidentaux à «travailler ensemble» pour mieux résister aux pressions de la Chine. «Nous devons mieux travailler pour résister ensemble et empêcher la Chine de jouer sur nos divisions, les uns contre les autres», a déclaré Justin Trudeau. «Nous nous faisons concurrence et la Chine nous joue très intelligemment les uns contre les autres dans un marché ouvert», a souligné le premier ministre canadien. Les Occidentaux devraient au contraire «afficher un front uni», a-t-il plaidé. Justin Trudeau avait annoncé le 8 décembre un boycott diplomatique des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, suivant la position des États-Un...
« Comment Meng Wanzhou est entrée dans le conflit entre la Chine et les États-Unis ? »
Chine-Etats-Unis, MONDE, Tribunes - Analyses

« Comment Meng Wanzhou est entrée dans le conflit entre la Chine et les États-Unis ? »

De CGTN - La libération de Meng Wanzhou révèle la tentative de Washington d'empêcher sa concurrence féroce avec Pékin de dégénèrer en conflit, mais c'est loin d'être un renversement des tensions bilatérales. «Je suis enfin de retour à la maison», a déclaré la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, lors de son atterrissage à l'aéroport de Shenzhen le 25 septembre 2021. Après près de trois ans d'assignation à résidence au Canada, Meng Wanzhou et son équipe juridique ont conclu vendredi un accord avec le ministère américain de la Justice qui lui a permis de retourner en Chine. Ce moment a marqué la fin d'une longue saga juridique et politique qui s'est déroulée dans un contexte de tensions croissantes entre Pékin et Washington. Peu de temps après la conclusion de l'accord, Me...
Deux américains, empêchés de quitter la Chine, sont rentrés aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Deux américains, empêchés de quitter la Chine, sont rentrés aux Etats-Unis

Deux ressortissants américains n’ont pas l’autorisation de quitter la Chine depuis 2018 et ne sont rentrés aux Etats-Unis qu’au cours du week-end, a indiqué un représentant américain. Cette libération intervient peu après la fin des poursuites des procureurs américains contre la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou. Cynthia Liu et Victor Liu sont rentrés aux Etats-Unis,  après plus de trois années pendant lesquelles ils n'ont pas pu quitter la Chine du fait d'une "interdiction de sortie" décidée par la Chine en dépit de l'absence de poursuites judiciaires à leur encontre. Leur père, Liu Changming, ancien cadre bancaire en fuite, est recherché par la Chine pour des accusations de fraude d'un montant de 1,4 million de dollars (1,2 million d'eu...
Les deux Canadiens détenus en Chine libérés et en route pour le Canada
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les deux Canadiens détenus en Chine libérés et en route pour le Canada

Les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis fin 2018, ont été libérés et sont en route pour le Canada, a annoncé le Premier ministre, Justin Trudeau, le 24 septembre. Ce dernier a fait cette annonce après le départ de la dirigeante de Huawei Meng Wanzhou pour la Chine. "Il y a 12 minutes, Michael Kovrig et Michael Spavor ont quitté l'espace aérien chinois, en route pour la maison", a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse. "Ces deux hommes ont vécu pendant plus de 1.000 jours une épreuve épouvantable. Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous", a-t-il ajouté. Lire aussi : La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne "Puisque c'est une o...
La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne

Meng Wanzhou, la fille du fondateur du géant chinois des télécoms, a été libéré, après avoir été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver. La juge Heather Holmes a remis en liberté la directrice financière de Huawei Meng Wanzhou et mit fin à la procédure d'extradition, lors d'une courte audience le 24 septembre devant la Cour suprême de Colombie-Britannique. L’audience a eu lieu à Vancouver, en présence de Meng Wanzhou, quelques heures après la conclusion d'un accord entre Washington et Huawei. Cet a permit à la directrice financière du géant chinois des télécoms, qui vit en liberté surveillée au Canada, de rentrer en Chine. La fille du fondateur de Huawei avait été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver à la demande de Washington, qui voulait la ...
La décision d’extrader Meng Wanzhou aux Etats-Unis se fait attendre
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La décision d’extrader Meng Wanzhou aux Etats-Unis se fait attendre

Le 18 août, le tribunal canadien a conclu le premier procès de l'affaire d'extradition de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei  mais a réservé sa décision. Un avocat de la défense de Meng Wanzhou a conclu son argumentaire devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique en rappelant à la juge son rôle dans les audiences d’extradition de la directrice financière de Huawei. Ce dernier a soutenu à la juge en chef adjointe Heather Holmes qu’une évaluation des preuves devrait guider sa décision de recommander ou non l’extradition de Meng Wanzhou aux États-Unis, où elle est accusée de fraude. «Est-ce qu’un jury pourrait reconnaître quelqu’un coupable d’une infraction criminelle à partir de ces preuves devant vous? Selon nous, la réponse est non». Les avocats de la défense ...
Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine
Amériques, MONDE

Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine

Le Canada a dénoncé ce 11 août la condamnation en Chine "absolument inacceptable" de son ressortissant Michael Spavor à 11 ans de prison pour espionnage. Cette condamnation devrait envenimer un peu plus les relations entre la Chine et le Canada. Le canadien Michael Spavor avait été arrêté le 10 décembre 2018 en Chine, dans ce qui est perçu par certains pays occidentaux comme une mesure de représailles après l'arrestation le 1er décembre 2018 à Vancouver de Meng Wanzhou, la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei. MICHAEL SPAVOR A ÉTÉ RECONNU COUPABLE D'ESPIONNAGE "Michael Spavor a été reconnu coupable d'espionnage pour le compte de l'étranger et de divulgation illégale de secret d'Etat", a indiqué le tribunal de Dandong (nord-est), ville située à la frontière no...
Meng Wanzhou, responsable de Huawei, de retour devant la justice canadienne
Amériques, MONDE

Meng Wanzhou, responsable de Huawei, de retour devant la justice canadienne

Les dernières audiences d'extradition de la directrice financière du géant chinois Huawei se sont ouvertes le 4 août à Vancouver, trois ans après son arrestation au Canada à la demande des Etats-Unis. Meng Wanzhou, 49 ans, fille du fondateur du géant des télécoms Huawei, Ren Zhengfei, avait été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver à la demande de Washington. Meng Wanzhou est accusée d’avoir menti à la Banque HSBC à propos des liens unissant Huawei et sa filiale Skycom, et le monde des affaires en Iran, lors d’une rencontre ayant eu lieu en 2013 à Hong Kong. La justice américaine atteste que la directrice financière de Huawei a faussement laissé croire à HSBC qu’il n’y avait aucun risque à continuer à faire des affaires avec Huawei malgré les sanctions économi...
Le procès du canadien Michael Kovrig a commencé en Chine
Amériques, MONDE

Le procès du canadien Michael Kovrig a commencé en Chine

Le procès Michael Kovrig, second canadien détenu en Chine depuis plus de deux ans pour "espionnage", s'est ouvert ce 22 mars à Beijing. Le Canada dénonce une détention "arbitraire" en réponse à l'arrestation de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, à Vancouver. Le procès de l'ex-diplomate Michael Kovrig, 49 ans, survient trois jours après celui à Dandong (nord-est) de son compatriote Michael Spavor, qui s'est achevé au bout de deux heures sans verdict. Lire aussi : Début des procès en Chine des deux canadiens Les deux hommes risquent une peine de prison à perpétuité. Ils ont été arrêtés en décembre 2018, peu après l'interpellation au Canada d'une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, à la demande des Etats-Unis. Ottawa accuse la Chine d'avoir arrêté ses ...
Meng Wanzhou, directrice de Huawei, accuse le Canada d’avoir détruit des preuves
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Meng Wanzhou, directrice de Huawei, accuse le Canada d’avoir détruit des preuves

Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, menacée d'extradition vers les États-Unis, a accusé le Canada d'avoir «détruit des preuves» en effaçant des courriels et les textos d'un ancien policier qui avait participé à son arrestation fin 2018 à Vancouver. Les avocats de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms, Huawei, tentent de prouver que ses droits ont été bafoués lors de son arrestation, afin d'éviter la procédure d'extradition vers les États-Unis qui doit s'achever mi-mai. Meng Wanzhou avait été arrêtée le 1er décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver à la demande des États-Unis, pour avoir contourné les sanctions américaines contre l'Iran, en mentant à la banque HSBC sur les liens entre Huawei et une filiale qui faisait des affaires dans ce pays....
Huawei toujours considéré comme une menace aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Huawei toujours considéré comme une menace aux Etats-Unis

Le régulateur américain des télécoms (FCC) a classé le 12 mars Huawei parmi les entreprises chinoises d'équipements de télécommunications considérées comme une menace pour la sécurité nationale. Cette décision éteint tout espoir de Huawei de voir les mesures imposées par l'ancien président Donald Trump être assouplies par l'arrivée au pouvoir de Joe Biden. La FCC estime que Huawei pose "un risque inacceptable" pour la sécurité nationale, de même que ZTE, Hytera Communications, Hangzhou Hikvision Digital Technology et Dahua Technology. "Les Américains comptent plus que jamais sur nos réseaux pour travailler, aller à l'école ou accéder aux soins de santé, et nous devons avoir confiance en des communications sûres et sécurisées", a indiqué Jessica Rosenworcel, présidente par intérim ...
Nouveau coup dur pour la directrice financière de Huawei au Canada
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Nouveau coup dur pour la directrice financière de Huawei au Canada

Une juge canadienne a rejeté une demande de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, qui souhaitait que des témoignages de salariés du géant chinois des télécoms soient admis comme preuve pour empêcher son extradition vers les Etats-Unis. Les avocats de Meng Wanzhou, 49 ans, estiment que ces dépositions sous serment pourraient montrer que la banque HSBC connaissait les liens entre Huawei et sa filiale Skycom qui opérait en Iran. Ces preuves contribueraient à démontrer que le dossier à charge contre Meng Wanzhou n'est "manifestement pas fiable", selon les avocats. Lire aussi : Suivez le dossier de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei Les Etats-Unis accusent Meng Wanzhou d'avoir menti à HSBC, lors d'une réunion en 2013, sur les liens entre Huawei et sa filiale,...
Huawei poursuit HSBC devant les tribunaux de Hong Kong
Amériques, MONDE

Huawei poursuit HSBC devant les tribunaux de Hong Kong

Huawei poursuit HSBC devant les tribunaux de Hong Kong dans le quartier d'extradition de Meng Wanzhou. Huawei a lancé une procédure judiciaire contre HSBC à Hong Kong dans le cadre de sa lutte pour empêcher l'extradition de Meng Wanzhou, directrice financier et fille du fondateur de la société, du Canada vers les États-Unis, a rapporté le Financial Times. Le procès sera un test clé du système juridique de Hong Kong, qui se trouve au centre de la querelle entre Huawei et les autorités américaines. Il mettra également en lumière HSBC, qui a son siège au Royaume-Uni mais réalise l'essentiel de ses bénéfices en Asie, a déclaré le quotidien britannique Financial Times. Dans un communiqué, Huawei a déclaré que son action en justice à Hong Kong était «une demande d'obtention de preuves e...
Ouïghour : le Canada et d’autres pays se concertent sur le mot «génocide»
Amériques, MONDE, Xinjiang

Ouïghour : le Canada et d’autres pays se concertent sur le mot «génocide»

Le Canada se concerte avec ses partenaires de la communauté internationale pour établir si le mot «génocide» s’applique au traitement réservé par la Chine à sa minorité ouïghoure, a déclaré Justin Trudeau, Premier ministre du Canada. «Je peux vous assurer que le Canada prend très au sérieux ces allégations et qu’on travaille avec nos partenaires et la communauté internationale pour déterminer si ça s’applique effectivement » au cas des Ouïghours, comme le suggèrent « plusieurs personnes et institutions crédibles», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. «Ce mot génocide est […] extrêmement important et chargé dans la communauté internationale et la loi internationale», a estimé Justin Trudeau. « Il ne fait aucun doute que d’énormes violations des droits de l’homme ont été...
La justice canadienne refuse d’assouplir le contrôle judiciaire de Meng Wanzhou
Amériques, MONDE

La justice canadienne refuse d’assouplir le contrôle judiciaire de Meng Wanzhou

La justice canadienne a refusé le 29 janvier d'assouplir les mesures de sécurité autour de la directrice financière du géant chinois des télécommunications, Huawei, qui vit en résidence surveillée à Vancouver. Cette décision intervient à quelques semaines d'audiences cruciales sur son extradition vers les Etats-Unis. Les avocats de Meng Wanzhou avaient plaidé que leur cliente courait un risque accru de contracter le Covid-19 en raison des agents de sécurité d'une compagnie privée qui l'accompagnent dans chacun de ses déplacements à l'extérieur. Lire aussi : Huawei discute avec Washington pour faire libérer Meng Wanzhou Meng Wanzhou avait été arrêtée début décembre 2018 à l'aéroport de Vancouver à la demande des Etats-Unis qui veulent la juger pour fraude bancaire. Elle avait é...
La Chine exige la libération de Meng Wanzhou
Amériques, MONDE

La Chine exige la libération de Meng Wanzhou

La Chine a exhorté une nouvelle fois le Canada à libérer "immédiatement" Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei pour qu'elle puisse retourner en Chine "en toute sécurité à une date rapprochée", a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Ce dernier répondait à une question lors d'un point presse sur le sujet, profitant de l'occasion pour exhorté les Etats-Unis "à lever immédiatement le mandat d'arrêt et la demande d'extradition" de Meng Wanzhou. "Ceux qui ont provoqué des problèmes devraient être ceux qui les résolvent," a indiqué le porte-parole, ajoutant que c'est le Canada qui devrait trouver les solutions. Meng Wanzhou est recherchée aux États-Unis pour fraude, sur la base d’allégations qu’elle et l’en...
Huawei discute avec Washington pour faire libérer Meng Wanzhou
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Huawei discute avec Washington pour faire libérer Meng Wanzhou

Le géant chinois des télécommunications, Huawei, est en pleine discussion avec l'administration américaines, afin de permettre sa directrice financière Meng Wanzhou de regagner la Chine, deux ans après son arrestation au Canada. D'après le journal Wall Street Journal (WSJ), Meng Wanzhou, fille du fondateur du numéro deux mondial des smartphones, est en liberté surveillée à Vancouver depuis son interpellation, le 1er décembre 2018. Meng Wanzhou fait l'objet d'une demande d'extradition des États-Unis, qui lui reprochent d'avoir menti sur les liens de Huawei avec l'Iran, en violation de l'embargo américain contre ce pays. Son arrestation a provoqué une crise diplomatique majeure entre la Chine et le Canada, qui perdure encore aujourd'hui avec des sujets plus vastes tels que la pandém...
Canadiens détenus en Chine: la Chine condamne les propos de Justin Trudeau
Amériques, MONDE

Canadiens détenus en Chine: la Chine condamne les propos de Justin Trudeau

Le premier ministre canadien a accusé la Chine de mettre en œuvre une «diplomatie coercitive», la Chine a rapidement réagi par l’entremise du porte-parole du ministère des affaires étrangères. Wang Wenbin, porte-parole du ministère des affaires étrangères, l’arrestation du consultant Michael Spavor et de l’ex-diplomate Michael Kovrig en Chine n’a rien à voir avec la détention au Canada de la directrice financière de Huawei. "Les citoyens canadiens concernés avaient été arrêtés et poursuivis par les organes d'application de la loi en Chine, conformément à la loi, parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir commis des crimes mettant en danger la sécurité nationale, tandis que Meng Wanzhou avait été détenue sans motif au Canada pendant plus de 700 jours sans avoir violé aucune loi canadienn...
Huawei : les avocats plaident que les Etats-Unis ont induit en erreur le Canada
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Huawei : les avocats plaident que les Etats-Unis ont induit en erreur le Canada

Une juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique a accepté de laisser les avocats de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, poursuivre leur affirmation selon laquelle les Etats-Unis ont induit le Canada en erreur sur les fondements de l'affaire. Dans une décision publiée sur internet, la juge en chef adjointe Heather Holmes de la cour a déclaré que "les allégations d'abus de procédure de Mme Meng en relation avec la conduite de l'Etat requérant semblaient crédibles". Lors d'audiences précédentes, les avocats de Meng Wanzhou, fille du fondateur de Huawei, ont déclaré que les preuves étaient suffisamment solides pour prouver que les Etats-Unis avaient omis des éléments clés de l'affaire qui retiraient tout fondement aux allégations de fraude contre elle. Lire au...
Le Canada maintient sa position face à la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada maintient sa position face à la Chine

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a promis que le Canada allait continuer à défendre les droits humains en Chine, après la mise en garde de l'ambassadeur chinois. Le Canada va continuer à défendre les droits humains en Chine, a promis le premier ministre Justin Trudeau après une mise en garde d'un haut diplomate chinois contre l'accueil dans ce pays de manifestants hongkongais pro-démocratie. La Chine met en garde le Canada contre le droit d'asile des hongkongais Cong Peiwu, ambassadeur de Chine à Ottawa (ci-contre), a mis en garde le Canada au sujet de l’accueil de manifestants hongkongais pro-démocratie sur son sol. Ce dernier a expliqué qu’il pourrait y avoir des conséquences pour «la santé et la sécurité» des canadiens vivant à Hong Kong. Ces commentaires ont provoqué...
Justin Trudeau critique la Chine
Amériques, MONDE

Justin Trudeau critique la Chine

La "diplomatie coercitive" de la Chine à l'égard de certains pays et son approche en matière de droits humains sont contre-productives, a accusé le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 13 octobre. Ce dernier a de nouveau dénoncé la détention "arbitraire" de deux Canadiens en Chine, ainsi que celle d'autres ressortissants étrangers, estimant qu'elles sont le fruit d'une "diplomatie coercitive" et d'une "tactique" mal vues par le Canada et ses alliés. Justin Trudeau a aussi critiqué l'approche de la Chine en matière "de droits humains, que ce soit pour les Ouïgours ou les citoyens de Hong Kong", affirmant qu'elle "préoccupe énormément" le Canada. Ce dernier a durcit le ton, au moment où la Chine et le Canada marquaient le 13 octobre le 50ème anniversaire de l'établisseme...
D’après Huawei, le Canada a été trompé par les Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

D’après Huawei, le Canada a été trompé par les Etats-Unis

La procédure d'extradition vers les Etats-Unis de la directrice financière Huawei, Meng Wanzhou, a repris le 28 septembre devant un tribunal canadien. Ses avocats accusent la justice américaine d'avoir "trompé de façon flagrante" le Canada sur ses crimes présumés dans le but d'obtenir son arrestation. Meng Wanzhou a assisté en personne à la première journée d'audience devant la Cour suprême de Colombie-Britannique, pour la première fois depuis le début de la pandémie. La directrice financière du géant chinois des télécommunications Huawei a été arrêtée le 1er décembre 2018, durant une escale à l'aéroport de Vancouver, à la demande de la justice américaine qui l'accuse d'avoir contourné les sanctions américaines contre l'Iran. La justice américaine a "trompé de façon flagran...
Le Canada tire un trait sur son accord avec la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada tire un trait sur son accord avec la Chine

La crise diplomatique entre la Chine et le Canada devrait impacter les discussions sur un potentiel projet d'accord de libre-échange amorcées par les deux pays en 2016. Le Canada a décidé d'abandonner possibilité de conclure un accord de libre-échange avec la Chine, alors que les relations entre Ottawa et Beijing sont de plus en plus tendues. Le chef de la diplomatie canadienne, François-Philippe Champagne, a expliqué au quotidien Globe and Mail que «la Chine de 2020 n'est pas la Chine de 2016». La conclusion d'un accord de libre-échange avec la Chine était une priorité du gouvernement du Premier ministre Justin Trudeau, lors son arrivée au pouvoir en 2015, Les pourparlers avaient d'ailleurs rapidement commencé en 2016. Justin Trudeau et son homologue chinois Li Keqiang avaient...
La Chine exhorte le Canada à lever les obstacles aux relations bilatérales
Amériques, MONDE

La Chine exhorte le Canada à lever les obstacles aux relations bilatérales

Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite en Italie, a exhorté le Canada à lever les principaux obstacles aux relations bilatérales. Lors sa rencontre à Rome avec le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, Wang Yi (image ci-contre) a rappelé que cette année marque le 50e anniversaire de l'établissement des relations sino-canadiennes. Lire aussi : Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine Ce dernier a indiqué qu'il y a 20 ans, la Chine et le Canada "ont bravé les ingérences extérieures et résisté aux pressions venues de tous côtés pour établir des relations diplomatiques avec la Chine, ce qui avait constitué un pas dans la bonne direction". Soulignant qu'il n'existe aucun différend historique entre la Ch...
Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada réclame la libération de deux de ses ressortissants à la Chine

Le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a réclamé le 25 août la libération «immédiate» de ses deux compatriotes emprisonnés en Chine depuis plus d'un an et demi, évoquant «une priorité absolue» pour Ottawa. Michael Kovrig, ancien diplomate en poste en Chine, ainsi que l'homme d'affaires Michael Spavor sont détenus en Chine depuis le 10 décembre 2018 pour espionnage. Leur détention est perçue en Occident comme une mesure de représailles à l'arrestation le 1er décembre 2018 de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécommunication Huawei, à la demande de la justice américaine. Ces affaires ont ouvert une crise diplomatique sans précédent entre la Chine et le Canada. Lors d'une rencontre à Rome avec le ministère des affaires ...
La Chine exhorte le Canada à libérer la dirigeante de Huawei
Amériques, MONDE

La Chine exhorte le Canada à libérer la dirigeante de Huawei

La Chine exhorte le Canada à libérer immédiatement Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, et de la laisser rentrer en Chine en toute sécurité, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Nous exhortons, une fois de plus, le Canada à prendre au sérieux la position solennelle et les préoccupations de la Chine, à libérer immédiatement Meng Wanzhou et à la laisser rentrer en Chine en toute sécurité", a souligné le porte-parole Zhao Lijian. Ce dernier a réagit à l'annonce d'une audience le 17 août sur l'affaire Meng Wanzhou, la Cour suprême de Colombie-Britannique, afin de discuter de la divulgation des preuves et des informations. "La position de la Chine sur l'affaire Meng Wanzhou est cohérente et claire", Zhao Lijian "Les preuves qui ont été rendues p...
Condamnation à mort pour un canadien
Amériques, MONDE

Condamnation à mort pour un canadien

Un troisième Canadien a été condamné à mort en Chine dans une affaire de drogue, il s'agit du troisième en 2 ans. Un ressortissant canadien a été condamné à mort en Chine dans une affaire de drogue, alors que les relations entre la Chine et le Canada sont toujours aussi tendues, depuis décembre 2019. Ce ressortissant canadien, identifié en mandarin sous le nom de Xu Weihong, était jugé en première instance pour «production de drogue», a déclaré le Tribunal intermédiaire de Canton (sud). Interrogé à ce sujet, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, a expliqué que cette affaire «ne devrait pas avoir de conséquences sur les relations entre la Chine et le Canada». Ces dernières sont tendues depuis l'arrestation en décembre 2018 à Vancouver - à la demande des amé...