La France envisage une évacuation par autocar de ses ressortissants, en lien avec les autorités chinoises, a annoncé le Quai d’Orsay. La date de ce transfert n’a pas été précisée.

Le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères a indiqué qu’un « dispositif spécifique et permanent de suivi et de réponse aux préoccupations des Français a été mis en place le 23 janvier par le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, en coordination avec l’ambassade de France à Beijing et l’ensemble de nos consulats généraux en Chine ».

Ce dispositif est « évolutif et pourra monter en puissance si nécessaire. Il comprend notamment la mise en place d’une réponse téléphonique dédiée ».

Le consulat général de France à Wuhan a informé les ressortissants français se trouvant à Wuhan qu’il envisage de mettre en place, en lien avec les autorités locales, un service d’autobus permettant aux ressortissants français qui le souhaitent et à leurs conjoints et enfants de quitter la ville de Wuhan.

Le constructeur automobile PSA, qui dispose d’usines à Wuhan, a précisé que ses salariés expatriés seraient évacués vers Changsha, une ville située à plus de 300 km au sud de Wuhan.

Trois cas confirmés en France