La nouvelle zone de Pudong abrite plus de 100 entreprises industrielles dont ABB, CSG et FN Robotics. Elle a bénéficié d’une valeur de production industrielle de plus de 15 milliards de yuans (2,3 milliards de dollars) en 2019.

Robot chinois conçu pour examiner les patients

Les responsables de la zone de Pudong espèrent atteindre 50 milliards de yuans en 2023, en faisant du district le plus haut plateau de la robotique de Chine avec une influence mondiale.

Dans le cadre de ce plan, Pudong compte faire des avancées dans la perception intelligente, l’interaction homme-ordinateur, l’interface cerveau-ordinateur et d’autres technologies de pointe. Il se concentrera sur les soins de santé, les soins aux personnes âgées, la réadaptation et l’éducation.

Outre ces secteurs, les dirigeants de la nouvelle zone de Pudong espèrent diriger l’innovation technique, créer de nouvelles applications avec synergie et construire des grappes d’entreprises ainsi qu’un écosystème industriel dynamique.

De plus, la région prévoit de développer deux segments en croissance dans l’industrie de la robotique – les robots médicaux et la fabrication discrète, selon Guan Xiaojun, directeur adjoint de Pudong.

D’après ce dernier, la construction de Zhangjiang AI Robot Valley dans le district de Pudong à Shanghai est une étape importante. En effet, la vallée devrait couvrir 3,9 kilomètres carrés une fois achevée. Elle vise à créer une communauté de robots couvrant l’ensemble de la chaîne industrielle. La phase 1 de la construction se concentrera sur les robots médicaux haut de gamme et les robots de service IA.

Actuellement, plus de 80 entreprises, startups et instituts d’innovation en robotique se sont installés à Zhangjiang, place du district de Pudong, générant une valeur de production annuelle de 11,7 milliards de yuans (1,5 mds €).

Parmi ces entreprises,

  • Fourier Intelligence fabrique des robots exosquelettes pour les personnes atteintes de lésions vertébrales débilitantes.
  • Funing Robotics a développé un robot ophtalmique pour la chirurgie oculaire sensible, devenant le premier au monde à remplacer totalement les médecins humains.
  • MicroPort a développé un robot chirurgical laparoscopique permettant aux chirurgiens de travailler avec des vues 3D haute définition et des bras robotiques intelligents. Il s’agit du premier robot chirurgical développé au pays à être utilisé dans la chirurgie urologique difficile.

«Nous avons lancé de nombreux projets de robots. Ils représentent les derniers fruits de l’application des robots aux sciences de la vie», a déclaré Yuan Tao, président de Zhangjiang Group, au Shanghai Daily.

Jia Jia, premier robot interactif

«Avec nos industries avantageuses dans les logiciels et le matériel d’IA, ils formeront un bon écosystème industriel, de la R&D à Zhangjiang, de la fabrication à Zhangjiang à l’utilisation à Zhangjiang», a indiqué ce dernier.

Jodell Robotics est l’un des nouveaux venus dans la vallée. Il est connu pour l’invention d’une main robotique qui peut effectuer des travaux de laboratoire. Son co-fondateur Zhang Wei a expliqué que les ressources industrielles de Zhangjiang étaient attrayantes.

«Ici, à Zhangjiang, les entreprises peuvent trouver coopération et complémentarité. Comme mon entreprise fabrique des mains de robot, et nous pouvons trouver une autre entreprise fabriquant des corps de robot pour rechercher la coopération», a-t-il déclaré.

Jinqiao joue également un rôle majeur dans le développement de la nouvelle zone de Pudong en robotique. La valeur de production de son industrie manufacturière intelligente, basée sur l’Internet industriel et la robotique, représente désormais un quart du total de Pudong.

Il disposera d’un parc industriel de 5,5 kilomètres carrés pour explorer davantage la combinaison de la robotique avec d’autres industries. «Nous continuerons à travailler pour créer et fournir plus de scènes d’application», a déclaré Zhao Ruichun, chef adjoint du PCC du groupe Jinqiao.

«Nous allons promouvoir l’utilisation de drones, de véhicules sans pilote, de robots de livraison et autres dans tous les coins de Jinqia», a indiqué ce dernier, ajoutant que «nous encouragerons également les usines traditionnelles à construire des ateliers sans personnel et des lignes de production automatiques».