lundi, juillet 22

La région viticole du Ningxia invité à l’événement « Bordeaux fête le vin »

Sur invitation du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), la région viticole de l’est des monts Helan, dans la région autonome du Ningxia, représentant la Chine, a effectué sa première apparition à l’événement Bordeaux Fête le Vin 2024, qui s’est tenu du 27 au 30 juin dans la ville de Bordeaux, en France.

Depuis sa création en 1998, l’évènement « Bordeaux Fête le Vin » s’est consacré à la promotion de la culture viticole. Cette année, la région viticole de l’est des monts Helan a été invitée pour « sa performance remarquable ainsi que sa coopération étroite avec la région bordelaise ces dernières années », selon l’agence de presse, Xinhua.

Plus de 40 vins du Ningxia ont été exposés pendant trois ans à la Cité du Vin de Bordeaux, faisant de cette province la seule région viticole chinoise à y être présentée, a expliqué à Xinhua, Christophe Château, directeur de la communication du CIVB, Bordeaux Fête le Vin.

En 2013, la région viticole de l’est des monts Helan au Ningxia a été intégrée dans « l’Atlas mondial du vin ». Au fil des ans, le Ningxia et Bordeaux ont maintenu une coopération étroite dans la culture de la vigne, les techniques de vinification et les échanges culturels, favorisant de concert la prospérité et le développement de l’industrie viticole.

« Nous sommes très honorés d’être la première région viticole chinoise invitée à cet événement, ce qui est une preuve forte de la qualité des vins de l’est des monts Helan. Nous profiterons de la plateforme de Bordeaux fête le vin pour promouvoir activement les échanges des technologies et des cultures viticoles entre le Ningxia et Bordeaux, et pour renforcer les échanges culturels ainsi que la coopération entre la Chine et la France » a déclaré Yi Guotao, secrétaire général adjoint de la Fédération des vignobles et des vins de l’est des monts Helan au Ningxia.

Selon lui, 15 châteaux de la région y ont apporté 60 vins et des activités telles que la « Nuit de l’amitié Ningxia-Bordeaux« , tandis que des échanges culturels avec des châteaux bordelais ont été organisés pour partager avec le monde les succès du développement des vins chinois.

Cette année marque le 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France, ainsi que l’Année franco-chinoise du tourisme culturel. Dans la Déclaration conjointe entre la France et la Chine sur les échanges et la coopération agricoles conclue en mai 2024, il est souligné que la France soutiendra la demande d’adhésion de la Chine à l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) dans les meilleurs délais, ainsi que l’organisation par la Chine d’une conférence internationale sur la filière vitivinicole.

« L’adhésion de la Chine à l’OIV est d’une grande importance pour le développement de l’industrie mondiale du vin. Cela aidera les vins chinois à gagner en reconnaissance et en statut international, et à créer plus d’occasions d’échanges et de coopération en matière de variétés, de techniques, d’éducation, de talents et de culture avec les principales régions et pays producteurs de vin », a déclaré Huang Siming, directeur du comité de gestion du Parc industriel du vin de l’est des monts Helan au Ningxia en Chine.

Ce dernier a indiqué qu’ils inviteraient la région viticole de Bordeaux à participer à l’Exposition internationale de la culture et du tourisme viticole de Chine (au Ningxia) en août, afin de continuer à promouvoir les échanges et la coopération viticole entre la Chine et la France.

A la fin de l’année 2023, les vignobles du Ningxia s’étendaient sur 40.100 hectares, représentant environ 40% des vignobles en Chine. La production annuelle de vin y a atteint 140 millions de bouteilles, en faisant la première région productrice de vin de château en Chine.

Plus de 60 châteaux de la région ont remporté plus de 1.700 prix dans divers concours internationaux, et les vins de cette région sont exportés dans plus de 40 pays et régions, avec une valeur de production globale dépassant les 40 milliards de yuans (environ 5,14 milliards d’euros).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *