mardi, mars 26

« La station spatiale entrera dans une nouvelle phase d’application »

« La station spatiale chinoise entrera dans une nouvelle phase d’application et de développement qui durera plus de dix ans après la fin de sa construction prévue cette année », a indiqué Hao Chun, directeur de l’Agence chinoise des vols spatiaux habités (China Manned Space Agency, CMSA), lors de la conférence de presse.

Le plan initial est de lancer deux vaisseaux spatiaux habités et deux cargos chaque année au cours de la nouvelle phase, a indiqué ce dernier, ajoutant que des taïkonautes y séjourneront à long terme, mèneront des expériences scientifiques et technologiques dans l’espace et effectueront la maintenance de la station spatiale.

Hao Chun a expliqué que pour améliorer davantage les capacités globales et le niveau technologique du programme spatial habité du pays, des fusées porteuses et un vaisseau spatial habité de nouvelle génération seront développés.

La nouvelle génération de fusées porteuses et la capsule de retour du nouveau vaisseau spatial habité seront réutilisables, selon lui. Le vaisseau spatial habité de nouvelle génération sera capable de transporter sept taïkonautes, et sa capacité de charge utile sera également améliorée de manière évidente.

Durant la phase d’application et de développement, des expériences de recherche spatiale à grande échelle et des tests de nouvelles technologies seront effectués. Ces tests auront lieu dans les domaines comme les sciences de la vie et les études du corps humain dans l’espace, les sciences physiques de la microgravité, l’astronomie dans l’espace et les sciences de la Terre.

En 2023, la Chine compte lancer son premier grand télescope d’études spatiales afin d’effectuer des études spatiales sur de vastes zones.

« Nous mènerons une recherche scientifique de pointe sur la formation et l’évolution de la structure cosmique, de la matière noire et de l’énergie noire, des exoplanètes et des corps solaires, et prévoyons plusieurs innovations majeures », a ajouté Hao Chun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *