Taïwan espère relancer la natalité en augmentant les allocations familiales, baissant les prix de crèche et accroissant les places en structures préscolaires.

« Les allocations familiales vont être progressivement augmentées, tout comme les capacités d’accueil dans les crèches publiques », a annoncé le 4 février le premier ministre Su Tseng-chang, ajoutant que « ces mesures ont pour objectif de soutenir la natalité ».

En effet, seulement 177 767 bébés sont nés en 2020 à Taïwan, soit le nombre le plus bas de la décennie à l’exception de l’année 2010, montrent les statistiques du ministère de l’Intérieur. Le taux brut de natalité, en baisse régulière depuis 2015, s’est établi à 7,53‰.

Avec la légère hausse du taux brut de mortalité enregistrée en 2020 à Taïwan, le taux d’accroissement naturel de la population n’a été que de 0,06‰, soit son niveau le plus bas depuis des décennies. Seul le solde migratoire positif compense un peu cette quasi-stagnation.

Or à partir du 1er août 2021, les allocations versées par l’Etat aux familles ayant un enfant âgé de 0 à 5 ans seront portées à 3 500 dollars taïwanais (102,98€) par mois, soit une hausse de 1 000 TWD (29,42€) par mois. Un an plus tard, elles augmenteront à nouveau, de 1 500 TWD (44,13€) cette fois, pour atteindre 5 000 TWD (147,11€) par mois.

Dans le même temps, les frais de crèche dans les établissements publics de Taïwan pour les enfants âgés de 2 à 6 ans diminueront de 1 000 TWD (29,42€) par mois à partir d’août 2021, une nouvelle baisse de 500 TWD (14,11€) intervenant un an plus tard.

Ainsi, une famille ne paiera pas plus de 3 000 TWD (88,27€) par mois pour la garde de leur premier enfant, à Taïwan. Les frais de crèche pour un deuxième et un troisième enfant seront ramenés à terme à 2 000 TWD (58,85€) et 1 000 TWD (29,42€) par mois, respectivement.

Qui plus est, 64 000 places en crèches de jour et jardins d’enfants publics seront créées au cours des quatre prochaines années à Taïwan, a indiqué Su Tseng-chang. « En 2016, l’Etat investissait 15 milliards de TWD pour la garde et l’éducation des enfants âgés de 0 à 6 ans. Ce budget atteint 55 milliards de TWD cette année et passera à 85 milliards de TWD en 2023 », a expliqué Su Tseng-chang.

Le gouvernement continuera à coordonner les initiatives du secteur public dans ce domaine afin d’alléger la charge pesant sur les parents attendant un enfant et sur ceux avec de jeunes enfants, a indiqué le Premier ministre de Taïwan.

Pour développer Taïwan, rien n’est plus important que de créer les conditions optimales en vue de davantage de mariages et de naissances, a-t-il insisté. En 2020, 165 249 naissances ont été enregistrées à Taïwan, soit 7% de moins que l’année précédente. Pour la première fois, la taille de la population taïwanaise a diminué en 2020.