L’activité manufacturière en Chine s’est contractée pour un second mois consécutif en août. Toutefois, cette contraction est moins importante qu’attendu, en raison de la résurgence de l’épidémie de Covid-19, du rationnement de l’électricité à cause de la canicule et de la crise du secteur immobilier.

Selon des données officielles publiées ce 31 août, l’indice PMI manufacturier s’est établi à 49,4 en août, contre 49,0 le mois précédent, soit une nouvelle fois sous le seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l’activité.

Les analystes interrogés par l’agence de presse Reuters anticipaient en moyenne un indice de 49,2. Des données publiées séparément par le Bureau d’Etat des statistiques (BES) indiquent que l’activité dans le secteur des services a progressé de manière moins importante en août, sous l’effet des restrictions sanitaires liées au COVID-19 et de la vague de chaleur sans précédent depuis des décennies en Chine.

L’indice PMI officiel des services a reculé à 52,6, contre 53,8 le mois dernier.