Le ministère sud-africain du commerce et de l’industrie va organiser un salon de l’investissement à Shanghai du 26 au 31 mai, afin d’inciter les investisseurs chinois à participer activement aux Zones économiques spéciales (ZES) de son pays.

La délégation sud-africaine composée des membres du gouvernement sud-africain, de responsables du programme ZES et des dirigeants des ZES, est dirigée par Bulelani Magwanishe, ministre du commerce et de l’Industrie.

«Ce salon vise à inciter les investisseurs potentiels de différents secteurs à investir dans nos ZES. Le public-cible comprendra notamment des investisseurs, des institutions financières chinoises et des représentants du gouvernement», a expliqué Bulelani Magwanishe.

La délégation sud-africaine visitera les zones économiques spéciales florissantes de Shanghai, dans le cadre d’un partage d’expériences. «Pour que nos ZES soient florissantes et compétitives face aux autres économies régionales, il est nécessaire d’appliquer systématiquement une approche basée sur le marketing et l’incitation à investir dans les diverses ZES d’Afrique du Sud», a indiqué le ministre sud-africain.

L’Afrique du Sud compte huit zones économiques spéciales situées dans six des provinces du pays (Coega, Richards Bay, East London, la baie de Saldanha, Dube TradePort, Maliti-A-Phofung, OR Tambo et Musina / Makhado). Elles sont construites dans des structures modernes et jouissent de mesures fiscales incitatives.

«Le gouvernement sud-africain a notamment l’intention de s’appuyer sur les ZES pour industrialiser le pays», a souligné le ministre à l’agence de presse Xinhua, ajoutant que les zones «servent à stimuler les investissements domestiques et étrangers et à renforcer la production, notamment dans le but d’augmenter les exportations de produits manufacturés à forte valeur ajoutée et de renforcer la création d’emplois».