vendredi, mai 24

Lancement d’un nouveau modèle de fusée Longue marche

Les scientifiques chinois se préparent pour la première mission d’un nouveau modèle de fusée, la Longue Marche-8.

Au cours de ces cinq dernières années, les chercheurs ont développé et lancé plusieurs fusées porteuses de nouvelle génération, allant de la petite Smart Dragon 1 à propergol solide à l’imposante Longue Marche-5.

Selon Bao Weimin, directeur des sciences et technologies de China Aerospace Science and Technology Corp et membre de l’Académie chinoise des sciences, « la Longue Marche-8 améliorera la capacité de lancement de la Chine en orbite héliosynchrone et stimulera également l’industrie spatiale commerciale du pays ».

«Cette fusée devrait combler une lacune dans notre flotte de fusées, car nous n’avons pas de modèle approprié pour envoyer un satellite pesant de 3 à 4,5 tonnes en orbite synchrone solaire. Elle peut également être utilisée pour des missions vers les basses terres et les orbites de transfert géostationnaires», a-t-il déclaré en marge de la 3e session du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, qui s’est clôturée le 27 mai à Beijing.

Bao Weimin a indiqué que la fusée satisfera principalement les besoins de lancement commercial sur les marchés nationaux et internationaux. Son équipe et lui prévoient qu’elle assurera probablement de 10 à 20 lancements par an après sa mise en service.

Ces dernières années, de nombreuses entreprises privées ont commencé à concevoir et à construire des satellites, générant une énorme de demande de services de lancement commercial. A cela s’ajoute, la coopération internationale, avec le lancement d’engin pour le compte de pays étrangers, comme l’Indonésie.

Selon les concepteurs de l’Académie de technologies de véhicules de lancement, l’un des principaux développeurs de fusées porteuses et filiale de la société de Bao Weimin, « la Longue Marche-8 de transport moyen a une conception modulaire et intègre des technologies utilisées par la Longue Marche-3A et la Longue Marche-7 ».

Comportant deux étages principaux et deux propulseurs, la fusée mesure 50,3 mètres de haut, a un poids au décollage d’environ 356 tonnes et est propulsée par l’oxygène liquide, l’hydrogène liquide et le kérosène. Ses étages principaux sont fondamentalement identiques à ceux utilisés par la Longue Marche-7 et le la Longue Marche-3A.

Selon ses concepteurs, ce modèle « peut placer un vaisseau spatial de 5 tonnes sur une orbite synchrone solaire à 700 kilomètres au-dessus de la Terre ». Les lancements seront effectués depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan dans le désert de Gobi et depuis le Centre de lancement spatial de Wenchang, dans la province de Hainan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *