Le gouvernement vient de dévoiler le 20 novembre un plan visant à renforcer sa mesure de verdissement des terres et compte renforcer les ressources écologiques nationales.

Dans le cadre de ce plan, publié par l’Administration nationale des forêts et des pâturages, le gouvernement veut augmenter son taux de couverture forestière à 23,04% d’ici 2020, faisant passer le volume des ressources forestières à 16,5 milliards de mètres cubes.

Ainsi, l’Etat souhaite augmenter le taux de couverture végétale des prairies à 56% d’ici 2020 et réhabiliter 10 millions d’hectares de terres désertifiées au cours de cette période.

Selon le plan, des projets de restauration écologique seront proposés, la participation du public à cette campagne sera favorisée, et la protection des forêts naturelles et des prairies sera renforcée.

D’après l’administration, ces mesures s’inscrivent dans une dynamique visant à assurer le développement respectueux de l’environnement, alors que le gouvernement a interdit le pâturage dans les prairies dégradées, a augmenté l’apport financier et renforcera l’application de la loi dans le secteur.

Les terres désertifiées du pays ont diminué de 150 millions de mu (10 millions d’hectares) depuis 2012, tandis que près de 508 millions de mu (+ 30 millions d’hectares) de forêts ont été plantés, portant la couverture forestière nationale à 21,66%.