Sélectionner une page

Asie/Pacifique,MONDE

Le « grand rôle » de la Chine dans le dossier nord-coréen

Le conseiller national sud-coréen à la Sécurité, Chung Eui-yong, a salué le « grand rôle » joué par la Chine et son président Xi Jinping dans les récentes avancées ayant permis l’annonce d’un sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

En visite à Beijing, Chung Eui-yong est là pour informer le diplomate Yang Jiechi et le président Xi Jinping des progrès sur le dossier de la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Chung Eui-yong est d’ailleurs le haut responsable qui avait annoncé la semaine dernière à la Maison Blanche une rencontre historique d’ici à fin mai entre les présidents américain Donald Trump et nord-coréen Kim Jong Un. De plus, les dirigeants des deux Corées doivent  se retrouver fin avril pour un sommet à la frontière des deux pays.

L’envoyé sud-coréen a indiqué que « la situation sur la péninsule coréenne a connu des avancées. Le président (sud-coréen) Moon Jae-in est convaincu que l’impulsion du gouvernement chinois, et notamment les qualités de dirigeant du président Xi, ont joué un grand rôle ».

L’engagement « inflexible » de Xi Jinping pour une dénucléarisation de la péninsule coréenne et un règlement pacifique ont joué un rôle « significatif » dans les récentes avancées, selon l’envoyé sud-coréen.

Selon certains analystes, la Chine pourrait craindre d’être marginalisé en cas de dialogue direct entre Pyongyang et Washington. Mais « nous espérons que la Chine continuera de jouer un rôle actif et moteur. Le gouvernement sud-coréen poursuivra sa coordination étroite avec la Chine », a assuré Chung Eui-yong.

La Chine est le principal partenaire économique et diplomatique de la Corée du Nord, ayant soutenu au Conseil de sécurité de l’ONU plusieurs séries de sanctions économiques visant à freiner les programmes balistique et nucléaire de Pyongyang.

En parallèle, Beijing s’est opposé aux menaces de guerre agitées par Donald Trump contre le pays de Kim Jong Un, plaidant pour la reprise de négociations de paix. D’ailleurs, Xi Jinping a récemment exhorté le président américain lors d’un entretien téléphonique à dialoguer « au plus vite » avec le dirigeant nord-coréen.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :