Le président du Sénat tchèque en visite à Taïwan

par | Sep 1, 2020 | TAIWAN

Le président du Sénat tchèque en visite, Milos Vystrcil, a fait l’éloge de la démocratie et de la liberté de Taïwan dans un discours prononcé ce 1er septembre à l’Assemblée législative de Taïwan.

Vers la fin de ses remarques, dans lesquelles il soulignait l’importance des valeurs démocratiques et de la liberté et critiquait le communisme et les régimes oppressifs,

A la fin de son discours, Milos Vystrcil a évoqué le discours de John Kennedy à Berlin-Ouest en 1963 : « la liberté est indivisible, et quand un homme est asservi, tous ne sont pas libres ».

« Permettez-moi également d’exprimer en personne mon soutien à Taïwan et la valeur ultime de la liberté et de conclure le discours d’aujourd’hui à votre Yuan législatif à Taïwan par une déclaration peut-être plus humble, mais tout aussi forte », a déclaré Milos Vystrcil , terminant ses remarques par « Je suis un taïwanais » en mandarin.

Milos Vystrcil est le deuxième plus haut responsable de la République tchèque après le président, a s’être rendu à Taïwan au sein d’une délégation de 89 membres pour promouvoir les relations d’affaires.

Pour de nombreux experts, la visite de Milos Vystrcil reflète le sentiment anti-chinois croissant en République tchèque, alors que les investissements chinois ne se sont pas concrétisés et que des responsables locaux, tels que le maire de Prague Zdeněk Hřib, ne souhaitent pas resserre leurs liens avec la Chine en raison de sa stratégie jugée « sévère ».

Lors d’un point presse, Milos Vystrcil a déclaré que sa visite était « un acte de défi contre l’ingérence de la Chine dans les affaires intérieures de la République tchèque et une réaffirmation de la souveraineté et de l’indépendance du pays ».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :