lundi, mai 20

Le second destroyer de Type 055 mit en service en Chine

La marine de l’armée populaire de libération (APL) de Chine a récemment mis en service son deuxième destroyer de Type 055, de la classe des 10 000 tonnes, après l’entrée en service du premier au début de l’année 2020, a annoncé la Télévision centrale de Chine (CCTV).

La mise en service de ce destroyer à missiles guidés marque la transformation du développement stratégique de la marine chinoise et permettra à cette dernière de mieux préserver la souveraineté, l’intégrité territoriale et les intérêts de développement de la Chine, affirment les analystes.

Ce destroyer de Type 055 est considéré comme l’un des navires de guerre les plus puissants au monde. Le premier fut le Nanchang, entré en service le 12 janvier 2020 également à Qingdao, qui porte le numéro de coque 101.

Avec un déplacement de plus de 12 000 tonnes, les Type 055 sont des destroyers à missiles guidés, faisant 180 mètres de long pour 22 mètres de large. Ils sont équipés de 112 cellules de lancement vertical, capables de lancer une combinaison de missiles sol-air, anti-navires, de combat terrestre et anti-sous-marins.

Les Type 055 ont par ailleurs la capacité d’établir une connaissance solide de la situation. Ils peuvent contrer les avions furtifs et les satellites en orbite terrestre basse, grâce à un système de radar à double bandes, précisait la CCTV en octobre 2020.

Le second a été nommé «Lhassa», du nom de la capitale de la région autonome chinoise de Tibet, et porte le numéro de coque 102. Il a récemment fait sa première apparition publique dans une base navale de Qingdao, dans la province orientale chinoise de Shandong.

Une séquence vidéo de Passion News (un média affilié au site K618.cn, un portail d’information administré par le Comité central de la Ligue de la jeunesse communiste chinoise) a montré l’intérieur du Lhassa lors d’une visite du navire par Zheng Weiguo, le maire adjoint de la ville éponyme.

Entré en service à Qingdao, le Lhassa sera probablement affilié au Commandement du Théâtre d’opérations du Nord de la marine de l’APL, a souligné le site d’information Eastday.com basé à Shanghai.

Selon l’expert naval chinois, Li Jie, les Type 055 pourront accompagner les porte-avions de la marine chinoise et jouer un rôle d’escortes, ou encore diriger des groupes opérationnels sans porte-avions. Cet engin pourra de manière général réaliser un large éventail de missions.

La Chine possède actuellement deux porte-avions, le Liaoning et le Shandong, avec un troisième en cours de construction. A cela s’ajoute des destroyers Type 055, la Chine veut ainsi former des groupes aéronavals de combat.

Depuis le lancement de son premier Type 055 le 28 juin 2017, la Chine a lancé la construction de huit destroyers de Type 055. Les six Type 055 restants sont en cours d’équipement ou d’essais en mer. Ils devraient entrer en service d’ici 2023, selon le calendrier de construction aéronavale chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *