Le « Tao de papa » est un véritable carnet de voyage initiatique. Il relate les aventures rocambolesques de Laurent, musicien et professeur de Taiji Chuan suisse, en recherche spirituelle sur le chemin du Tao en Chine, a écrit la maison d’édition Persée.

Grâce à l’aide de sa chère épouse chinoise, des portes habituellement fermées aux occidentaux – en dehors des circuits du tourisme « martial-spirituel » – s’ouvrent progressivement, et des relations s’installent avec les Maîtres de différents courants de cette sagesse millénaire.

L’entreprise est jalonnée de nombreuses surprises et déconvenues mais, dans les murs des vieux monastères, finiront par lui être révélés assez des mystères de l’antique sagesse pour affirmer son engagement dans cette voie.

Après plusieurs initiations dans de multiples courants tant séculiers que monastiques, il finira par prendre la coiffe et l’habit dans l’école de « la clarté et quiétude » du courant monastique Quanzhen dans le monastère « de l’observatoire des mystères » au centre de la Chine.

L’ouvrage a été écrit par Laurent Rochat est musicien de métier et professeur au Conservatoire de Musique de Genève. Il partage cette occupation professionnelle avec celle de professeur d’Arts Martiaux Chinois. L’auteur de 54 ans enseigne ces disciplines depuis 30 ans. Il est abbé taoïste, initié dans trois courants majeurs de cette sagesse chinoise, d’après la maison d’édition Persée.