Un vaccin anti-COVID-19 ARNm développé par la Chine « s’est révélé sûr, bien toléré et efficace lors des premiers essais humains », selon une étude publiée dans The Lancet Microbe.

Le vaccin ARCoV code le domaine de liaison du récepteur de protéine du SRAS-CoV-2. Il a été développé conjointement par l’Académie des Sciences médicales militaires, Suzhou Abogen Biosciences et la société Walvax Biotechnology Co., Ltd basée au Yunnan.

Suivez l’évolution de la pandémie de Covid-19 en Chine

Des chercheurs chinois ont mené des essais de phase 1 dans un hôpital à Hangzhou, dans la province du Zhejiang, du 30 octobre au 2 décembre 2020. L’étude a été mené sur 120 adultes en bonne condition, âgés de 18 à 59 ans ayant obtenu des résultats négatifs au SRAS-CoV-2. Ils ont été randomisés, à double insu et contrôlés par placebo.

La procédure de vaccination comprenait deux piqûres, et cinq quantités de vaccin ont été évaluées dans les tests, à savoir 5 microgrammes, 10 microgrammes, 15 microgrammes, 20 microgrammes et 25 microgrammes.

Selon l’étude, les doses de 15 microgrammes induisaient les titres d’anticorps neutralisant les plus élevés, soit environ le double des titres d’anticorps des patients convalescents atteints de la COVID-19, ce qui indique des réponses immunitaires plus fortes induites par le vaccin.

Le vaccin candidat est utilisé dans les essais de phase 1. Il démontrait un profil d’innocuité acceptable et induisait une réponse immunitaire forte chez les participants. Aucun effet secondaire grave n’a été signalé dans les 56 jours suivant la vaccination, selon l’étude.

Un essai humain de phase III multi-régional avec plus de participants est en cours pour tester l’efficacité du vaccin chinois. De plus, deux vaccins à ARNm de Moderna et Pfizer-BioNTch, ont été approuvés pour une utilisation d’urgence.

La Chine a commencé à construire une usine pour fabriquer le vaccin à ARNm en décembre 2020 dans la ville de Yuxi, de la province du Yunnan. Elle devrait produire 120 millions de doses par an dans la première phase.

Selon ses développeurs, ARCoV a été fabriqué sous forme de liquide et peut être stocké dans des conditions de réfrigération standard (2-8 degrés Celsius), ce qui est pratique pour le transport et l’application.