Le premier lot de vaccins chinois contre le COVID-19 fournis par la Chine à l’Égypte et au Secrétariat général de la Ligue arabe est arrivé le 23 février au Caire.

Vaccin de la société Sinopharm

L’ambassadeur de Chine en Égypte, Liao Liqiang, et l’assistant du ministre égyptien de la Santé en charge des Affaires financières et administratives, Wael El Saaey, ont assisté à la cérémonie à l’aéroport international du Caire pour l’arrivée des vaccins chinois développés par la société pharmaceutique chinoise Sinopharm.

La Chine est disposée à renforcer sa coopération vaccinale avec l’Égypte, soutenir la solidarité internationale contre la pandémie de Covid-19 et promouvoir l’établissement d’une communauté de santé pour tous, a indiqué Liao Liqiang.

« En fournissant à l’Égypte des doses de vaccin contre le COVID-19, la Chine espère efficacement protéger la santé du peuple égyptien, aider l’Égypte à combattre la pandémie et continuer d’approfondir la coopération bilatérale dans la lutte contre la pandémie », a expliqué ce dernier.

Au nom du gouvernement et du peuple égyptiens, Wael El Saaey a adressé « ses profonds remerciements à la Chine pour son généreux soutien tout en exprimant la sincère gratitude du Premier ministre égyptien Moustafa Madbouli et de la ministre de la Santé Hala Zayed ».

Ce dernier a indiqué que le vaccin chinois était très apprécié et largement accepté en Égypte. « Maintenant que l’Égypte a approuvé l’utilisation d’urgence du vaccin de Sinopharm contre le COVID-19, de nombreux Égyptiens souhaitent se faire vacciner, ce qui démontre que les Égyptiens ont entièrement confiance dans le vaccin », a-t-il ajouté.