Dans un article publié par l’agence de presse, Xinhua,  l’auteur assure que «les personnes voulant imposer à la Chine des droits de douane à des fins personnelles finiront par nuire seulement à elles-mêmes».

Intitulé «Déclaration», l’article a été publié à la Une de plusieurs journaux du pays au lendemain de l’annonce par les Etats-Unis que des droits de douane de 25% seraient appliqués à partir du 23 août sur une seconde tranche de produits importés de Chine tels que les semi-conducteurs, les produits électroniques, plastiques et chimiques, et le matériel ferroviaire.

La première tranche de produits Made in China est taxée depuis le 6 juillet, d’un montant global de 34 milliards de dollars (29,2 mds €). Malgré ces tarifs douaniers, les exportations chinoises ont progressé en juillet à un rythme supérieur aux attentes.

Le président américain Donald Trump  veut rééquilibrer les échanges commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, en déficit de quelque 375 milliards de dollars (322,5 mds €) en 2017. Ce dernier s’est dit prêt, si nécessaire, à taxer la quasi-totalité des importations chinoises écoulées sur le marché américain.

Dans une interview accordée à Xinhua, Donald J. Boudreaux, professeur d’économie à l’Université George Mason, a expliqué que «l’administration Trump a une vision erronée du commerce, et ses mesures protectionnistes auront un impact sur les fabricants, les agriculteurs et les consommateurs américains».

«La principale cause de cette situation est l’ignorance économique du président et de ses conseillers commerciaux», a assuré l’universitaire, soulignant que le président «pense à tort qu’un déficit commercial américain signifie que nous perdons de l’argent» et l’attribue à «une mauvaise politique ici ou à des politiques commerciales abominables à l’étranger».

Or «un pays n’est pas une entreprise et l’Amérique ne fait pas concurrence à la Chine ou à l’Allemagne ou à l’Argentine de la même manière que General Motors fait concurrence à Toyota ou Apple fait concurrence à Microsoft», a déclaré l’expert du commerce international.