Les étudiants de plus en plus touchés par le Sida

par | Mar 26, 2018 | Santé, SOCIETE

Le VIH touche une population de plus en plus jeune, et particulièrement les étudiants. Selon les chiffres révélés par le Comité de l’éducation de la ville de Beijing, sur 1 244 personnes infectées par le VIH, les étudiants représentent la majorité de cet échantillon, comprenant 98,48 % d’hommes.

Dans son rapport, le comité a fait état de la situation endémique du VIH dans les établissements d’enseignement supérieur de la ville. Des statistiques incomplètes révélaient que, fin juin 2017, un total de 1 244 personnes était touché par la maladie, dont 722 étudiants âgés entre 18 et 22 ans, soit 50 cas supplémentaires par rapport à 2016.

La part importante des étudiants (plus de 50 %) inquiète les services de santé et d’éducation.  L’enquête menée a été réalisé dans 59 établissements d’enseignement supérieur, où 86,7% des étudiants infectées par le VIH sont homosexuels.

De son côté, le Centre national de lutte contre le SIDA et de prévention des MST du PCC a souligné que le nombre de personnes atteintes par le VIH a augmenté de 35 % en moyenne entre 2011 et 2015. La maladie touchait 3 236 étudiants dans le pays en 2015 et, en 2016, dix étudiants étaient contaminés chaque jour.

En 2017, l’université Tsinghua et 10 autres établissements d’enseignement supérieur de Beijing se sont lancés dans la vente de tests de dépistage urinaire du VIH dans les distributeurs automatiques.

Le prix a été fixé à 30 yuans (25€), au lieu des 298 yuans (245€) en moyenne sur le marché, afin d’inciter les jeunes à les utiliser. En mai 2017, des kits de dépistage étaient vendus dans 32 universités de Beijing, du Yunnan, du Heilongjiang, du Guangxi et du Sichuan.

A contrario, le nombre de cas de nouvelle infection au VIH par transfusion sanguine a été réduit à « près de zéro« , selon le centre de contrôle du sida. « Nous avons presque arrêté la propagation du VIH via la transfusion sanguine et contrôlé efficacement l’infection transmise par aiguilles hypodermiques et de mère à bébé au cours de la grossesse« , a assuré Han Mengjie, directeur du centre national pour le contrôle et la prévention du sida relevant du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Chine.

Cependant, «les relations sexuelles demeurent le premier canal pour l’infection au VIH», a indiqué ce dernier en décembre 2017. Les récentes données, publiées en septembre 2017, révèlent que 747 000 personnes infectées au VIH, dont 105 000 ont été signalées au cours des neuf premiers mois de l’année.

«Fin juin, environ 542.000 personnes séropositives ont reçu un traitement médical, et le taux de mortalité a été considérablement réduit», a ajouté ce dernier.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :