dimanche, juin 16

Les jeunes époux auront une prime si la mariée a moins de 25 ans

Cette prime vise à contrer le vieillissement de la population, inciter le mariage et accroitre les naissances, dont le nombre décroit toujours autant.

Face à la hausse du nombre de divorce et à la base de la natalité, tout ce qui est lié à la démographie devient une question sensible en Chine, où le gouvernement tente tout pour relancer les mariages, les naissances et assurer la pérennité des couples pour éviter le divorce.

En 2022, la Chine connait son premier déclin de population depuis 1961, avec un recul de 850.000 habitants durant l’année, selon les données officielles publiées en juin dernier.

Pour lutter contrer le vieillissement de la population, le xian de Changshan dans l’est du pays a décidé d’offrir une récompense de 1.000 yuans (126 euros) aux couples récemment mariés, si l’épouse est âgée de 25 ans ou moins, a rapporté le quotidien The Guardian.

Cette prime de mariage a été officiellement annoncée sur le compte WeChat officiel du district administratif durant la semaine du 21 août. le but pour le gouvernement local est de promouvoir les premiers mariages et les procréations d’un «âge approprié», selon l’annonce.

En parallèle, d’autres accompagnements financiers ont également été mis en place pour aider les couples à avoir des enfants, s’en occuper et leur offrir une éducation.

Pour rappel, l’âge minimum en Chine pour se marier est de 22 ans pour les hommes et de 20 ans pour les femmes. Depuis plusieurs années, le nombre de mariages est en baisse constante, entraînant une baisse de la natalité, en raison des difficultés réglementaires pour les couples non-mariés d’avoir des enfants.

En 2022, le taux de mariages a connu son plus bas depuis 1986, avec seulement 6,8 millions de cérémonies, selon les données officielles, soit 800.000 de moins qu’en 2021

Au-delà de ces incitations financières, les autorités sont aussi en train de développer plusieurs soutiens tels que le système de garderie. D’autant que le coût élevé des garderies, et la peur d’une carrière bloquée pour les femmes sont les principaux facteurs dissuadant les jeunes couples à avoir des enfants.

D’autant que les stéréotypes traditionnels et le sexisme seraient encore très largement répandus dans le pays. Parmi les autres facteurs de cette faible natalité, les craintes autour de la santé économique de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *